Forum Pink Floyd David Gilmour Roger Waters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Speak of Floyd
Modérateur


Messages : 472
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Lun 12 Juin - 12:24

The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symoon



Messages : 1120
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Lun 12 Juin - 19:26

Un des albums qui divise les adeptes de Pink Floyd.
Pour ma part, un des plus sous-estimés. Parfois considéré comme un album solo de Roger Waters car écrit quasi-exclusivement par ce dernier, c'est je pense faire peu de cas d'une alchimie brillante, malgré l'absence de Rick Wright et l'ambiance délétère lors de son enregistrement. Le chant de Waters est ici à son apogée, et les interventions de Gilmour élèvent le tout à un niveau stratosphérique. Les arrangements de Michael Kamen ajoutent sans doute à la formule.
Et la formule me fait planer, de la première à la dernière note.

Attention, l'album n'est pas joyeux. Un des plus sombres du Floyd, mais après tout on ne fait pas non plus la chenille sur Wish You Were Here. Il comporte moins de passages instrumentaux qu'un album habituel (d'où peut-être les critiques), mais passe de moments dépouillés, calmes et beaux, à des envolées chargées d'énergie et majestueuses... De colère ou de désespoir !
Dernière collaboration studio de Gilmour et Waters dont la route se sépare à ce moment, il reste pour moi l'ultime témoignage de leur magnifique complémentarité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galactor



Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 45
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Lun 12 Juin - 19:29

Je n'aurais pas dit mieux. Je trouve le son de guitare de Gilmour phénoménal et les interventions vraiment remarquables. Je me souviens que j'avais écouté quasi tous les albums de Pink Floyd et je ne savais même pas que The Final Cut existait (ca semble idiot de nos jours avec internet, on sait tout). Et quand je l'ai écouté, j'ai été stupéfait. Cet album ne ressemble à rien d'autre. Il est MAGNIFIQUE. Une forme d'apothéose en ce qui me concerne. Après plus rien ne sera comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Qui s'y Floyd s'y Pink

avatar

Messages : 598
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Lun 12 Juin - 20:00

C'est ce qu'on dit lors d'un enterrement et cet album enterre le Floyd. Jamais il n'aura autant sonné "rock".

Sombre je ne sais pas, je trouve ça populaire, facile, bon ok à 14 ans je me faisais des journées entières dédiée à Schulze ou Pinhas ou Magma, mais là... Déjà The Wall manquait d'envolées - elles existent mais sont bien encadrées au milieu de ce format typique de cette chose impure que l'on nomme chanson - mais là... A part un morceau au début car on y retrouve un thème cher à The Wall et Pros and Cons (et plus tard Flickering Flame), Fletcher's Memorial qui est... surprenant, j'avoue, il n'y a que l'explosif Not Now John qui m'emporte loin.
Et pourtant je ne prends pas Queen ou Toto pour le plus expérimental des groupes progressifs.
D'ailleurs j'aime po.

Donc trop "normal" pour moi, j'y arrive vraiment pas. Là où Ummagumma c'est une goutte de l'alcool de Papy qui fait 80°, Final Cut est sensé m'enivrer alors que je le vois comme une bière chaude sans alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symoon



Messages : 1120
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Lun 12 Juin - 20:45

A noter deux versions de l'album: en 2004 il est re-paru avec le titre additionnel When The Tigers Broke Free, qui n'était jusqu'alors disponible qu'en 45t, sorti au moment du film The Wall en 1982.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dumbangel
Admin
avatar

Messages : 2720
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 3:11

Tiré de ma chronique pour le premier numéro de StM :

Pas vraiment considéré comme un classique du groupe par les critiques rock, et avec l’une des pochettes les moins intéressantes du Floyd, The Final Cut demeure, vingt ans après sa sortie, le disque OVNI par excellence de Pink Floyd. Par quel mystère, l’un des plus touchants disques du Floyd est-il condamné à rester cacher dans l’ombre de sa discographie officielle ?

Artistiquement et humainement parlant, Waters a déjà le regard dirigé ailleurs lors de son enregistrement. Le sous-titre qui figure au recto de la pochette aurait très bien pu être « a requiem for a post Floyd dream », tant il est clair que cet album marquait la fin du Floyd en tant que groupe dans l’esprit de Waters. La grande question concernant le disque est, en fait, la suivante : The Final Cut peut-il vraiment prétendre au titre d’album de Pink Floyd ? Pour de nombreux fans, il n’est qu’un album solo de Roger Waters accompagné par les membres de Pink Floyd. A l’exception de Wright, viré lors de l’enregistrement de The Wall, l’histoire est connue... Et encore. Mason n’a depuis bien longtemps plus droit au chapitre, et même quand il s’occupe d’aller dénicher les ambiances sonores du disque, c’est pour s’entendre dire en gros par le dictatorial bassiste : « Tu peux faire ce que tu veux, mais n’espère pas être crédité ou toucher de quelconques royalties pour ce travail. » Sympa…Quant à Gilmour, il n’est pas mieux loti. Le guitariste, qui finira par refuser d’être crédité en tant que producteur, ne doit se contenter que de quelques soli et de ne co-chanter que sur un Not Now John, seul titre vraiment rock de l’album. En bref, rien d’un album de Pink Floyd sur le papier.

Alors ? Où faut-il chercher le charme insidieux de cet album ? Dans la voix de Waters ? Il faut avouer que le bassiste du Floyd n’a jamais aussi bien chanté que sur ce disque. On le sent comme habité, laissant sa voix intérieure nous murmurer, nous chuchoter à l’oreille ses peurs, sa rage, sa colère avant d’exploser et de chanter avec ses tripes. Dans ces textes poignants de part et d’autre de l’album, d’un auteur passé maître en la matière. Dans ces arrangements magnifiques signés Michael Kamen et ponctués des traditionnels effets sonores du groupe qui donne l’impression à l’auditeur de pénétrer à l’intérieur même du disque grâce au procédé Holophonic ? Ou bien sont-ce les soli de Gilmour, qui figurent parmi les plus poignants du maître ? Si Waters dira que l’en peut entendre la tension des sessions dans sa voix, on devine la frustration et la colère d’un Gilmour, privé à présent de pouvoir créatif et décisionnaire, au travers de ses trop rares interventions torturées de quelques notes étirées comme un long cri d’impuissance.

L’album au final n’a pas pris une ride car déjà intemporel dès sa sortie. Suite logique de The Wall, il réussit à émouvoir et à toucher là où son prédécesseur laissait une impression de malaise et de claustrophobie égo-maniaque-théatrale. Et si le verbe semble prendre le pas sur l’aspect musical, l’album n’en souffre pas vraiment encore, contrairement aux productions futures de Waters en solo. L’histoire de Pink Floyd aurait très bien pu s’achever ainsi, sur ce chant du cygne d’un rêve d’après guerre. Mais le cygne ne tardera pas à se transformer en phœnix, et le Floyd de renaître de ces cendres… Sans Waters. Mais ceci est une autre histoire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.speak2me-zine.net
Floyd_Le_Grand

avatar

Messages : 5301
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 68
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 6:19

Je ne l'écoute pas souvent!Cet album est sorti une semaine après que je venais de perdre ma mère et on ne peut pas dire qu'il allait me remonter le moral.C'était fouillé,travaillé,fignolé mais d'une tristesse extrême.Rick n'était plus là.Nick non plus à la fin.Cet album était clairement imaginé par Waters pour se débarrasser des autres.Je ne lui ai jamais pardonné! Heureusement qu'il y avait encore quelques beaux coups de mediator de David par endroits.J'avais l'espoir d'un album gai et plus Floydien et Waters après qu'il y ai eu le psychédélisme,le rock progressif ,le modélisme etc..,venait d'inventer le chiantisme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mdc

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 11:26

The Final cut ou comment une personne à l'égo démesuré peut s'accaparer le nom d'un des plus grand groupe de tous les temps.

Oser mettre pink floyd sur la pochette pour pouvoir en vendre.

je n'en veux pas à waters, on ne peut pas en vouloir à une personne malade. c'est triste, c'est tout..

j'aurais compris la démarche si c'était pour faire du Pink Floyd, pourquoi pas, mais là ......

comme dit plus haut ! heureusement pour le nom pink floyd que la guitare de Gilmour évite que cet album soit un fiasco sans nom.

cet album est une verrue pour ce fabuleux groupe ! merci Waters !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lvri

avatar

Messages : 1401
Date d'inscription : 06/07/2014

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 11:40

Tu ne fais pas dans la dentelle mdc ! (Et je pense qu'on va bientôt lire que AMLOR ne mérite pas plus le nom Pink Floyd.... ce que je ne pense pas, tout comme TFC).

Je connais peu cet album car j'avoue avoir du mal à accrocher. Néanmoins, mes écoutes récentes passent mieux, et il est possible que je commence à l'apprivoiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
J.J.
Modérateur
avatar

Messages : 2161
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 40
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 12:09

Moi je trouve que depuis le départ de Bob Klose, l'utilisation du nom Pink Floyd a été quelque peu usurpée par les autres membres... Suspect

On peut discuter longuement de la propriété du nom du groupe (je crois même que des juristes se sont penchés sur la question à une certaine époque), certes Rick n'est plus là, certes Nick fait le strict minimum,... M'enfin, on ne peut pas dire que Gilmour fait de la figuration. Certains de ses solos sont splendides ! Vibrants et émouvants... ils complètent à merveille les textes de waters.  

L'album s'inscrit également dans une certaine continuité musicale et textuelle avec ses prédécesseurs (on parle de trilogie Animals, The Wall, The Final Cut). Difficile d'y voir une révolution watersienne. La prise de pouvoir a eu lieu bien avant (à partir de Dark Side) quand les autres membres ont laissé Waters prendre le leadership. Leur contribution s'est juste réduite au fur et à mesure...

Enfin, les notes de pochette précisent "by Roger Waters, performed by Pink Floyd (David Gilmour, Nick Mason, Roger Waters)". Les choses sont dites assez clairement, non ? Rolling Eyes

________________________________________________________________
For long you live and high you fly
And smiles you'll give and tears you'll cry
And all you touch and all you see
Is all your life will ever be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mdc

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 12:23

mon avis est excessif car j'ai toujours aimé PF pour sa musique ! les textes passant très très très loin derrière ! osef même des textes ! PF m'apporte du bonheur QUE par sa musique ! pour les textes .... excusez moi mais il y a du niveau dix fois supérieur à un Waters et en français en plus !

moi les PF ils me font babebibobu en paroles ça me va aussi bien !

PF c'est leur musique et basta !

et c'est marrant comme ceux qui défendent l'indéfendable (TFC) emploient toujours l'argument des textes de waters ... ok bin oui ! mais PF c'est pas ça ! ce qui a fait le succès et la renommée de PF c'est avant tout la musique bien loin avant les textes.


ceci est que mon avis ! tapez pas ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J.J.
Modérateur
avatar

Messages : 2161
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 40
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 12:52

mdc a écrit:
PF c'est leur musique et basta !

et c'est marrant comme ceux qui défendent l'indéfendable (TFC) emploient toujours l'argument des textes de waters ... ok bin oui ! mais PF c'est pas ça ! ce qui a fait le succès et la renommée de PF c'est avant tout la musique bien loin avant les textes.  


ceci est que mon avis ! tapez pas ! Surprised

Je ne vois pas en quoi The Final Cut est indéfendable ! On peut débattre, mais il serait bon de modérer tes propos un peu...

Ce qui a fait le succès et la renommée de PF (en dehors des cercles restreints d'initiés), c'est avant tout l'album The Dark Side of the Moon ! Et ce n'est pas que musical à ce niveau là, on trouve déjà dans l'Album un bon nombre de thématiques développées par la suite.

On est bien d'accord sur le fait que les "grandes heures" floydiennes sont avant tout musicales (disons la période 69-72)... Par contre, on ne peut nier que les textes de Waters font partie intégrante de l'histoire de Pink Floyd et ce, depuis très longtemps (presque le début en fait What a Face ).

Et note bien que pour argumenter en faveur de The Final Cut, j'ai aussi insisté sur le jeu de guitare de Gilmour, que je trouve absolument magnifique !

Après, qu'on aime ou pas, c'est une question de goût...

________________________________________________________________
For long you live and high you fly
And smiles you'll give and tears you'll cry
And all you touch and all you see
Is all your life will ever be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mdc

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 13:18

pour l'indéfendable c'était juste que j'aime bien cet expression . j'ai oublié de mettre un smiley Wink

bien sur qu'on a le droit d'aimer TFC

je pense qu'on tient l'origine des divergences entre les adeptes des PF

ceux qui font attention aux textes vont plus se porter sur waters et ceux qui vont être plus "musique" vont se porter sur les 3 autres.

mais je considère que les PF ont été vraiment eux même jusqu'à Animals (compris) malgré la prise de pouvoir de Waters.

après The wall et surtout TFC c'est plus compliqué  pour ceux qui aiment les PF pour leur musique. (enfin merci à Gilmour pour confortably numb)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floyd_Le_Grand

avatar

Messages : 5301
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 68
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 14:41

Je suis assez d'accord avec mcd : les textes m'importent peu et je considère la voix comme un instrument de musique.Une des particularités qui m'a fait aimer Pink Floyd,c'est que ça ne chantait pas beaucoup.Après,si les textes sont bons ça ne peut être qu'un petit plus,mais le plus important est la musique.Et si je veux du texte,je n'achète pas un disque,mais un bouquin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dumbangel
Admin
avatar

Messages : 2720
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 15:15

Je ne comprend pas pourquoi vous ne parlez que des textes de TFC, mais l'album est tout aussi musical que les autres du groupes, c'est juste qu'il se situe dans un tout autre genre je vous l'accorde. Il y est fait un grand usage de la dynamique qui permet de poser une ambiance toute particulière.

Avec Obscured by Clouds, c'est le dernier album du Floyd que j'ai acheté en 95 (ma découverte du Floyd remontant à 1992) m'étant basé sur les avis de critiques. Curieusement ils font partis de mes préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.speak2me-zine.net
Pinkisthecolour

avatar

Messages : 3108
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 60
Localisation : next to Jupiter and Saturn, Oberon, Miranda, Titania, Neptune, Titan... empty spaces

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 15:42

Floyd_Le_Grand a écrit:

Et si je veux du texte,je n'achète pas un disque,mais un bouquin!

Là, tu me surprend FLG !

On peut trouver de la bonne musique sans qu'il y est un texte mais lorsqu'il y a, de plus, un beau texte c'est la cerise sur le gâteau !
Il est vrai que les textes en Anglais c'est parfois bien difficile de comprendre ! (surtout si on a jamais fait d'anglais !)

Quand tu écoutes des types comme Gainsbourg, Ferré, Thiéfaine, etc... tu as quand même un plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frenchcandle

avatar

Messages : 3307
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 49
Localisation : rennes

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 16:29

dumbangel a écrit:
Je ne comprend pas pourquoi vous ne parlez que des textes de TFC, mais l'album est tout aussi musical que les autres du groupes, c'est juste qu'il se situe dans un tout autre genre je vous l'accorde. Il y est fait un grand usage de la dynamique qui permet de poser une ambiance toute particulière.

 Je plussoie !
C'est un album qui demande du temps,j'en avais parlé à l'époque de STM,et qui est d'une richesse inouïe...mais on retrouve là tout ce qui différencie Roger de David : la musique sert de support au message et pas l'inverse.

Je comprends certains dont FLG qui n'en ont rien à foutre du texte et qui du coup trouvent cet album bien faiblard musicalement.
Je ne partage évidemment pas cet avis mais le respecte.

Cependant je ressens bien plus d'émotions en écoutant des morceaux comme "one of the few","paranoid eyes","final cut","gunners dream" ou "your possible pasts" que sur la quasi totalité d'AMLOR ou une bonne moitié de TDB même si en appliquant les codes musicaux du solfège ces deux albums semblent bien plus complexes.
Ça ne s'explique,c'est un ressenti de la musique qui appartient à chacun.
Pour moi est un essentiel de la disco du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free Four

avatar

Messages : 8236
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 44
Localisation : Le Plessis Trévise

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 16:34

Pinkisthecolour a écrit:
Floyd_Le_Grand a écrit:

Et si je veux du texte,je n'achète pas un disque,mais un bouquin!

Là, tu me surprend FLG !

On peut trouver de la bonne musique sans qu'il y est un texte mais lorsqu'il y a, de plus, un beau texte c'est la cerise sur le gâteau !
Il est vrai que les textes en Anglais c'est parfois bien difficile de comprendre ! (surtout si on a jamais fait d'anglais !)

Quand tu écoutes des types comme Gainsbourg, Ferré, Thiéfaine, etc... tu as quand même un plus !

Totalement d'accord avec toi et Dumby

Mais bon quand on n'est pas sensible à l'oeuvre de Roger, normal qu'on n'aime pas cet album. Il n'est pas franchement "accessible" à celui qui aime PF uniquement pour les solos de Gilmour et les nappes de clavier de Wright.

Frenchy, tu as tout dit, comme d'hab je suis à 100% sur la même longueur d'ondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lvri

avatar

Messages : 1401
Date d'inscription : 06/07/2014

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 17:20

Je suis pas fan du terme "accessible"... Et du coup, je ne vois pas en quoi on peut déterminer que TFC serait moins accessible que TDB par exemple. La musique, c'est avant tout un ressenti. On accroche ou pas, on creuse ou pas, .... Ce n'est pas (du moins selon moi) une histoire d'accessibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Floyd_Le_Grand

avatar

Messages : 5301
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 68
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 17:37

Pinkisthecolour a écrit:
Floyd_Le_Grand a écrit:

Et si je veux du texte,je n'achète pas un disque,mais un bouquin!

Là, tu me surprend FLG !

On peut trouver de la bonne musique sans qu'il y est un texte mais lorsqu'il y a, de plus, un beau texte c'est la cerise sur le gâteau !
Il est vrai que les textes en Anglais c'est parfois bien difficile de comprendre ! (surtout si on a jamais fait d'anglais !)

Quand tu écoutes des types comme Gainsbourg, Ferré, Thiéfaine, etc... tu as quand même un plus !

Je l'ai déjà dit:les textes ne m'intéressent pas et seul Brassens et Brel peuvent attirer mon attention!Gainsbourg oui,un peu,quand à Ferré il m'agace.Thièfaine,je n'en connais que le nom,mais aucune de ses chansons.Je dois bien le subir à la radio,mais n'y prête pas attention.La musique me transporte dans un autre univers et je n'ai pas besoin de texte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui s'y Floyd s'y Pink

avatar

Messages : 598
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 20:22

Wright ne faisait pas que des nappes ! C'était surtout l'idée singulière qui le définissait !
Encore maintenant, cachée parfois au sein d'une tournure rapide dans un obscur morceau, une idée réside. Un plan encore inconnu nouvellement défriché et enfin accessible à l'auditeur qui refait la même chose avec ses doigts sur le clavier.

Citation :
Thièfaine,je n'en connais que le nom,mais aucune de ses chansons.Je dois bien le subir à la radio,mais n'y prête pas attention
On ne peut pas dire que ça arrive souvent !
"Alligator 427" sur Fun radio ? Nan... pas trop (pas comme l'a été Bashung par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pif floyd

avatar

Messages : 1179
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 20:49

J'ai toujours beaucoup aimé The Final Cut, pour plusieurs raisons:
- sa durée "normale" en fait presque une version "digeste" de The Wall
- Waters y livre certaines de ses plus belles chansons ("The post war dream", l'enchaînement "Southampton dock" / "The final cut", "Two suns in the sunset" et l'immense "The gunners dream")
- Il livre aussi ce qui demeure, à mes oreilles, sa meilleure performance vocale sur un album studio
- Gilmour, même réduit au rôle de "session man", claque des solos dantesques (ceux sur "The Fletcher memorial home" et "The final cut", pardon mais )

Je ne sais donc pas si c'est un album de Pink Floyd ou de Waters mais en tout cas je l'aime beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cagliostro

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Mer 14 Juin - 22:59

lvri a écrit:
Je suis pas fan du terme "accessible"... Et du coup, je ne vois pas en quoi on peut déterminer que TFC serait moins accessible que TDB par exemple. La musique, c'est avant tout un ressenti. On accroche ou pas, on creuse ou pas, .... Ce n'est pas (du moins selon moi) une histoire d'accessibilité.

Et pourtant, il est tres approprie a TFC.
Inaccessible d'abord parce que peu de fans de Pink Floyd a l'epoque ne s'attendaient ni etaient demandeur, a un requiem. Et the Final Cut en est un
Inaccessible encore, parce que plus qu'aucun album que je connaisse, il s'agit d'un disque très britannique, dans les thèmes abordés et dans les arrangement de Michael Kamen.

Tout ce qui a touche la Grande-Bretagne durant la guerre et après y est abordé, de la détresse des premières années de la guerre ou la situation semblait desesperee: Dunkerque, la bataille d'Angleterre, le Blitz evidemment (plus de 35.000 morts sous les bombes, et autant de blesses), les privations liées a la guerre sous-marine, et bien sur, les blessures plus communes (Roger et son pere), mais aussi le difficile retour a la vie normale après ces années terribles, sans parler le déclin général du pays, la perte de son industrie navale, ironiquement au profit du Japon qu'il avait pourtant vaincu.

Il faut savoir que "The few" (if you're one of the few) était la manière dont on été appelés les pilotes de la RAF (discours de Churchill), et qu'effectivement, de nombreux anciens combattants anglais a leur retour avaient été recase...dans l'enseignement. Et que donc le prof psychopathe dans "the Wall" n’était autre qu'un ancien héros frustre et paume. Et dont l'enseignement au final perpetue l'absurdite au lieu de la terminer.
One of the few dit énormément de choses en si peu de ligne que cela confine au génie pur.

Les textes de cet album atteignent un dégrée de perfection a ma connaissance jamais atteint. Mais c'est un texte difficile, rempli de nuances et de sous entendus, presque poétique, mais d'une richesse presque difficile a expliquer.

J'avais il y a bien longtemps traduit et tenté d'analyser cet album. Pas facile, mais quel immersion! Rien que ce paragraphe:

"they flutter behind you your possible pasts
some brighteyed and crazy some frightened and lost
a warning to anyone still in command
of their possible future to take care
in derilict sidings the poppies entwine
with cattle trucks lying in wait for the next time"

C'est tout juste enorme. les poppies (coquelicots) étant encore aujourd'hui le symbol des anciens combattants anglais, en reference au champs de bataille de la première guerre mondiale. Mais il y a tant de chose dans ces quelques lignes

Au fonds, on pourrait dire que la ou the Wall énonçait les choses, The Final Cut les creuse, comme si Roger cherchait a boucler la boucle...Ce prof, par exemple, devient l'un des personnages majeures de l'album. Lui qui a tant traumatiser le petit Pinky, a lui aussi une histoire (the Hero's return), cette histoire responsable de transmettre ce "malaise/traumatisme" de génération a génération, le premier a cause de la guerre, le second par l'enseignement que le traumatisé de la guerre lui a transmis...et au final responsable de son isolement et de son incapacité a s'ouvrir (the final cut)...donc au final le responsable est la guerre et les décideurs qui y recourent (shematise)

Bon, j’arrête la, sinon cela sera des pages...
La, c'est Roger Waters auteur au sommet de son art, littéralement. Mais voila, elles sont poétiques, certes, mais ne parlent pas a tout le monde.

Est-ce donc une surprise que cet album la fut un réel succès en Grandre-Bretagne (un des numeros 1 dans les charts),mais fut une deception dans le reste du monde. Non, pas du tout. Dans le cinéma, il y a des films d'auteur et les production d'Hollywood, des films qui évoque un drame national pour un pays, mais dont le reste du monde se fout et n'ira jamais voir le film.
Et bien the Final cut est un peu les deux a la fois. Il s’adresse principalement aux Britanniques, et en "VO" comme en témoigne les arrangements de Michael Kamen, so british, par le moyen d'un film d'auteur. De quoi en largue plus d'un.

Le résultat pour moi est magnifique, et restera sans doute mon top 1 pour encore longtemps. Mais je ne suis plus impartiale tant je l'ai exploré et disséqué. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symoon



Messages : 1120
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Jeu 15 Juin - 3:28

Cagli merci pour ce message constructif et éclairant
Qui me prouve que je n'avais pas encore compris toutes les subtilités des textes ! Si tu as rédigé quelque part le résultat de tes dissections, je suis preneur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free Four

avatar

Messages : 8236
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 44
Localisation : Le Plessis Trévise

MessageSujet: Re: 1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]   Jeu 15 Juin - 4:51

lvri a écrit:
Je suis pas fan du terme "accessible"... Et du coup, je ne vois pas en quoi on peut déterminer que TFC serait moins accessible que TDB par exemple. La musique, c'est avant tout un ressenti. On accroche ou pas, on creuse ou pas, .... Ce n'est pas (du moins selon moi) une histoire d'accessibilité.

C'est pour ça que je l'ai mis entre guillemets
Mais oui pour moi certains albums s'écoutent plus facilement que d'autres, entre TDB et TFC, à mon avis y a pas photo, le mec qui ne connait pas trop PF va plus facilement écouter le premier que le second.
Cagli l'explique beaucoup mieux que moi, merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
1983 - The Final Cut [PINK FLOYD] [Album STUDIO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pink Floyd : Wish You Were Here (1975)
» 1977 - Animals [Pink Floyd] [Album STUDIO]
» The Final Cut : Roger Waters ou Pink Floyd ?
» Pink Floyd video anthology 1967-1983
» The Australian Pink Floyd Show , Grand Rex 8 mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Speak of Floyd :: FORUMS PINK FLOYD :: DISCOGRAPHIE-
Sauter vers: