Forum Pink Floyd David Gilmour Roger Waters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pink Floyd & la presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
tom59



Messages : 829
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mar 8 Fév - 22:36

Dans ce cas, il pourrait reformuler ses questions car la elles sont completement tournés vers la critique pure et dure !

Sinon et pour revenir à l'article, je ne vois pas en quoi cela est dérangeant que Pink Floyd en live, ce soit du copier coller du studio (avec qques impros pour les solos). Chaque groupe à sa manière d'interpreter ses lives. Led Zep, ca bouge beaucoups et ca s'eloigne des versions studio, ca a un bon coté mais aussi un mauvais à mon gout. Je prefere amplement les solos sur les abums studio qu'en live, après ce n'est que mon avis.

Quoi qu'il en soit, pour le Floyd en live, ils ont choisi de reproduire parfaitement les albums et de miser sur la scène, les lumières, lasers etc. C'est un choix qui pour moi est très judicieux car qui honnetement, à été décu d'un de leur concert ? Moi, ce qui me vient à l'instant en tête c'est "BEST SHOW EVER" (citation la plus fréquente sur Youtube). Merde quoi, pourquoi le journaliste ne vient-il pas demander l'avis des gens qui ont vus la tournée 88 ou celle 94 avant de cracher sur leur live ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DolbyEX



Messages : 1136
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 39
Localisation : Bailly-Romainviliers

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mar 8 Fév - 22:40

if a écrit:
tom59 a écrit:
Serieusement, pourquoi il n'irait pas demander des choses dans le genre :
-Quelle est l'atmosphère dans le groupe depuis le départ de Waters?

C'est le genre de questions qu'on lui a mille et mille fois rabattue !
Et là il tombera direct dans l'auto-complaisance...

Non non pas de complaisance il finirait par avouer:
"L'ambiance est super ! Je fais ce que je veux et les autres ferment leur gueules, parce qu'ils savent que je peux les remplacer par une boite à rythme ou un jeune clavériste très talentueux"

PS:C'est dans Telerama de cette semaine l'interview ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsu



Messages : 7870
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mar 8 Fév - 22:43

DolbyEX a écrit:
PS:C'est dans Telerama de cette semaine l'interview ?

Non, juste après la sortie de PULSE, logiquement... 1995 donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsesmusicales.wordpress.com/
Floyd_Le_Grand



Messages : 5034
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 67
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 0:05

Pourtant certains critiques savent s'adapter.J'en connais qui z'ont fini dans le jury de Nouvelle Star!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Swan
Modérateur


Messages : 980
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 9:19

tom59 a écrit:
Bha jusqu'à ce soir moi ! Quoi que j'ai toujours été septique quand je voyais les critiques vis à vis de Pink Floyd mais maintenant je sais que je ne dois plus m'y fier !
C'est la dernière chose à faire Wink
Au contraire, quand un disque attire ta curiosité et qu'une chronique le descend, l'intérêt c'est de prendre la chose à rebrousse poil. Qu'est-ce qui justifie que le gars soit si négatif ? Dans un Best de 88 ou 89, Laurent Chalumeau avait écrit que The Final Cut était "navrant". De mémoire, il parlait de la mainmise de Waters et de la période 77-83 en ces termes : "C'est parfait franchement réussi comme sur Animals, parfois superficiel comme sur l'hénaurme The Wall aussi indigeste que son amas de briques et carrément navrant avec The Final Cut".
Cette simple phrase, que je trouvais assourdissante à une époque je découvrais The Wall petit à petit, m'a poussé à écouter The Final Cut avant d'autres disques (More, Saucerful, par exemple). Et je ne l'ai que plus aimer.
Ce que je veux dire, c'est qu'une critique, quel que soit son fond ou sa forme, n'est pas à prendre au pied de la lettre. Les notes, c'est toi qui les mets après coup.
Et puis, n'oublie pas que certains rock critics puent la mauvaise foi à 400 mètres. Prends Ungemuth de Rock & Folk... Il fait partie de ceux qui crachent sur le Floyd post 67. Il aurait trouvé génial que Syd pisse dans une bouteille de Villageoise, colle un coup de reverb sur le tout et l'enregistre. Par contre, les subtilités d'un Meddle ou la finesse d'un Dark Side lui échappent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cool



Messages : 383
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 51
Localisation : var

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 9:21

Marsu a écrit:
dumbangel a écrit:
Idem, je me souvient très bien des chroniques de Télérama (que je lisait à la bibliothèque du lycée) à l'époque. Quel snobisme ! C'était presque une maladie d'écouter Pink Floyd si tu les écoutais.

Mais non, voici une chronique de PULSE par télérama et vous verrez qu'ils adorent le Floyd...

... Non je déconne, ils détruisent le groupe of course Wink

http://uppix.net/e/2/b/3f53b4cea289ab580c88c44726c91.jpg

Visez aussi les questions posées au groupe... juste énorme !

Evidemment, Gilmour est cynique.
Mais le journaliste est arrogant, alors...

Le principe de base chez le journaliste est l'objectivité.
Ici, on a une démonstration évidente de l'apriori sans retenue.
Toutes les questions sont centrées sur la politique du groupe, aucunes ne concernent la musique.
Hors, il vient interviewer un groupe de rock.
Gilmour joue le jeu, mais il est visiblement agaçé, on le comprend.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarksidetribute.com/
Free Four



Messages : 7854
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 43
Localisation : Le Plessis Trévise

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 9:34

Je me rappelle d'un article au vitriol sur Rock & Folk sur le festival Masters of Rock de Séville où le "journaliste" descendait littéralement Roger, je cite : "il fallait le voir, ce grand dadais boursouflé de vanité, engueuler les techniciens"..."lui le digne inventeur de la stéréo"... "tout ça pour que son show accouche d'une souris paraplégique" et concluant par : "un petit glaviot sur le blaire lui ferait le plus grand bien".

J'ai failli lui envoyer une lettre d'insultes mais bon de toute façon elle aurait fini à la benne sans qu'il la lise...

En tout cas je crois que c'est précisément cet article qui m'a fait définitivement basculer dans le clan watersien. Twisted Evil

(C'est pareil pour le ciné, quand un film est encensé par la presse, je l'évite. Par contre quand ils le descendent il y a des chances que j'y aille. Fin de la parenthèse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floyd_Le_Grand



Messages : 5034
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 67
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 10:02

Swan a écrit:
Dans un Best de 88 ou 89, Laurent Chalumeau avait écrit que The Final Cut était "navrant". De mémoire, il parlait de la mainmise de Waters et de la période 77-83 en ces termes : "C'est parfait franchement réussi comme sur Animals, parfois superficiel comme sur l'hénaurme The Wall aussi indigeste que son amas de briques et carrément navrant avec The Final Cut".
Hé bien sans vouloir relancer un débat qui de toute façon sera stérile(pas taper),cela traduit assez bien ce que j'ai ressenti à la sortie de The Final Cut mais par contre n'ai jamais trouvé The Wall indigeste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
edydark



Messages : 92
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 39
Localisation : colmar

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 10:03

j'adore la derniere phrase de David Gilmour le grand... : "lorsque nous jouons ensemble, nous sommes innimitables"

allez le journaleux, tu peux rentrer chez toi !

perso je ne me fie jamais aux avis des critiques... je me fais ma propre opinion, qui est souvent, voir meme toujours, la bonne ! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P



Messages : 2710
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 11:22

Le journalisme rock, ce sont des gens qui ne savent pas écrire, qui interviewent des gens qui ne savent pas parler, et en font des articles pour des gens qui ne savent pas lire

Franck Zappa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://journaltimbre.overblog.com/
if



Messages : 4742
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 40
Localisation : Saint-Clément

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 11:40

P a écrit:
Le journalisme rock, ce sont des gens qui ne savent pas écrire, qui interviewent des gens qui ne savent pas parler, et en font des articles pour des gens qui ne savent pas lire

Franck Zappa

Oui mais alors lui, niveau lucidité, il pouvait repasser !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floyd_Le_Grand



Messages : 5034
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 67
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 13:13

En tout cas ces journaux rock ils ont tellement dit de mal sur mes groupes préférés qu'il m'ont perdu comme client!Et ça fait longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Free Four



Messages : 7854
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 43
Localisation : Le Plessis Trévise

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 13:46

Pareil que toi FLG. Le dernier R&F que j'ai acheté doit dater de la sortie de Pulse.

D'ailleurs ils n'ont pas fait un seul article sur la tournée de Roger, il me semble. Rolling Stone français l'a fait, les autres, que dalle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frenchcandle



Messages : 2750
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 49
Localisation : rennes

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 14:03

Marsu a écrit:
dumbangel a écrit:
Idem, je me souvient très bien des chroniques de Télérama (que je lisait à la bibliothèque du lycée) à l'époque. Quel snobisme ! C'était presque une maladie d'écouter Pink Floyd si tu les écoutais.

Mais non, voici une chronique de PULSE par télérama et vous verrez qu'ils adorent le Floyd...

... Non je déconne, ils détruisent le groupe of course Wink

http://uppix.net/e/2/b/3f53b4cea289ab580c88c44726c91.jpg

Visez aussi les questions posées au groupe... juste énorme !

parenthèse : c'est bien David qui dit "rick, quant à lui, s'est remis à écrire qur le dernier album.C'est quelqu'un de très paresseux et cela faisait bien longtemps qu'il n'avait rien composé de valable ou d'utilisable".



ben mince...moi qui croyais que c'était le seul roger qu'avait dit du mal de rick...pfff encore un mythe qui s'effondre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
if



Messages : 4742
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 40
Localisation : Saint-Clément

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 14:15

frenchcandle a écrit:
parenthèse : c'est bien David qui dit "rick, quant à lui, s'est remis à écrire qur le dernier album.C'est quelqu'un de très paresseux et cela faisait bien longtemps qu'il n'avait rien composé de valable ou d'utilisable".



ben mince...moi qui croyais que c'était le seul roger qu'avait dit du mal de rick...pfff encore un mythe qui s'effondre...



Et oui, d'ailleurs le mythe était :

Arrow

Arrow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free Four



Messages : 7854
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 43
Localisation : Le Plessis Trévise

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 14:42



Un sacré mythe s'éffondre en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DolbyEX



Messages : 1136
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 39
Localisation : Bailly-Romainviliers

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 18:32

Swan a écrit:
Il aurait trouvé génial que Syd pisse dans une bouteille de Villageoise, colle un coup de reverb sur le tout et l'enregistre. Par contre, les subtilités d'un Meddle ou la finesse d'un Dark Side lui échappent.

Permet moi de trouver cette phrase géniale ! Elle résume tout un pan de critiques rock nostalgiques d'on ne sait quelle idée du rock. Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free Four



Messages : 7854
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 43
Localisation : Le Plessis Trévise

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mer 9 Fév - 20:58

DolbyEX a écrit:
Swan a écrit:
Il aurait trouvé génial que Syd pisse dans une bouteille de Villageoise, colle un coup de reverb sur le tout et l'enregistre. Par contre, les subtilités d'un Meddle ou la finesse d'un Dark Side lui échappent.

Permet moi de trouver cette phrase géniale ! Elle résume tout un pan de critiques rock nostalgiques d'on ne sait quelle idée du rock. Bravo !

Oui, bien vu et bien résumé Swan Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dumbangel
Admin


Messages : 2643
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mar 15 Fév - 16:54

Quelques citations du Floyd que j'ai retrouvé sur feu le webzine Spare Bricks :

Press Relations

Gilmour: "I remember after Michael Watts did his piece on us, we all gave him a complete blank in an aeroplane. It wasn't deliberate. We just didn't recognize him. But he made some snide remark in the MM [Melody Maker], so we sent him a box with a boxing glove inside on a spring. Nick got them specially made. But it wasn't taken in good humour."—Q, November 1992

Mason:
"A large number of preconceptions about rock 'n' roll were invented by managers and agents and the press at a time when no one knew anything about it. We started with the idea that it's a teen-age thing you grow out of, when in fact it's expanded to become the major musical force. Yet we still pretend it's something to do with four lovable mop tops."—USA Today, 25 April 1994

Waters: "The thing about not speaking to people just came up because we did loads and loads and loads of interviews, loads and masses of them. And it's the usual thing: after the umpteenth time of somebody saying, 'Why did you choose the name Pink Floyd?' you either say 'I'm gonna answer this question for the rest of my life,' or you say, 'I'm not interested in speaking to people who know nothing about us or music or anything else.' So we decided not to do that bit. It was nothing to do with creating an image—it was purely personal response to people mucking us about, a lot."—Capitol Radio, January 1977

Gilmour: "There's certainly no need for us to do the volume of interviews and that sort of stuff that we used to do at one stage. We don't need it, simply."—Innerview, radio interview by Jim Ladd, June 1978

Gilmour: "The fans might have gotten too much information about us sitting at home watching television and drinking beer."—People Magazine, 1984

Mason: "Quite a lot of our dialogue with the Press over the years has been a bit of a punch-up rather than a discussion."—The Amazing Pudding, September 1985

Waters: "We're not ignored by the Guinness Book of Records, but we've been largely ignored by the media during our lifetime. If you read any article, no mention is ever made of Pink Floyd. We're never included in the same sentence as The Beatles, The Rolling Stones and The Who."—Westwood One radio, March 1985

Mason: "There aren't a lot of honest journalists. They often arrive with questions; ready to quash your work, and I can't accept that, because my work is for the public, not for journalists. I can't get anything interesting from an interview."—Ciao 2001, 25 May 1975
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.speak2me-zine.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pink Floyd & la presse   Mar 15 Fév - 19:02

dumbangel a écrit:
Quelques citations du Floyd que j'ai retrouvé sur feu le webzine Spare Bricks :

Press Relations

Gilmour: "I remember after Michael Watts did his piece on us, we all gave him a complete blank in an aeroplane. It wasn't deliberate. We just didn't recognize him. But he made some snide remark in the MM [Melody Maker], so we sent him a box with a boxing glove inside on a spring. Nick got them specially made. But it wasn't taken in good humour."—Q, November 1992

Mason:
"A large number of preconceptions about rock 'n' roll were invented by managers and agents and the press at a time when no one knew anything about it. We started with the idea that it's a teen-age thing you grow out of, when in fact it's expanded to become the major musical force. Yet we still pretend it's something to do with four lovable mop tops."—USA Today, 25 April 1994

Waters: "The thing about not speaking to people just came up because we did loads and loads and loads of interviews, loads and masses of them. And it's the usual thing: after the umpteenth time of somebody saying, 'Why did you choose the name Pink Floyd?' you either say 'I'm gonna answer this question for the rest of my life,' or you say, 'I'm not interested in speaking to people who know nothing about us or music or anything else.' So we decided not to do that bit. It was nothing to do with creating an image—it was purely personal response to people mucking us about, a lot."—Capitol Radio, January 1977

Gilmour: "There's certainly no need for us to do the volume of interviews and that sort of stuff that we used to do at one stage. We don't need it, simply."—Innerview, radio interview by Jim Ladd, June 1978

Gilmour: "The fans might have gotten too much information about us sitting at home watching television and drinking beer."—People Magazine, 1984

Mason: "Quite a lot of our dialogue with the Press over the years has been a bit of a punch-up rather than a discussion."—The Amazing Pudding, September 1985

Waters: "We're not ignored by the Guinness Book of Records, but we've been largely ignored by the media during our lifetime. If you read any article, no mention is ever made of Pink Floyd. We're never included in the same sentence as The Beatles, The Rolling Stones and The Who."—Westwood One radio, March 1985

Mason: "There aren't a lot of honest journalists. They often arrive with questions; ready to quash your work, and I can't accept that, because my work is for the public, not for journalists. I can't get anything interesting from an interview."—Ciao 2001, 25 May 1975

Reponses intelligibles des 3 confreres. C'est vrai qu'il ne faut absolument rien attendre des medias (generalement, les journaleux ne connaissent rien ou tres peu du groupe et de leur musique). Pas besoin de ces medias incompetents pour diffuser la musique des Floyds sur l'ensemble de la planete.

J'aime beaucoup la coherence de Roger sur sa citation de 1977, notamment sur 'I'm not interested in speaking to people who know nothing about us or music or anything else.'
Revenir en haut Aller en bas
 
Pink Floyd & la presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pink Floyd & la presse
» The Australian Pink Floyd Show , Grand Rex 8 mars 2010
» Pink Floyd
» confortly numb de pink floyd
» PINK FLOYD [News]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Speak of Floyd :: FORUMS PINK FLOYD :: Speak of Floyd-
Sauter vers: