Forum Pink Floyd David Gilmour Roger Waters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
azerty1975



Messages : 93
Date d'inscription : 03/11/2014

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Sam 15 Sep - 12:33

Bon à mon tour, après le délai habituel d’incubation. Je m’étais imposé un embargo suite aux quatre premières prestations anglaises étant donné que je savais qu’ils allaient se lancer dans une tournée, je voulais garder un peu de fraîcheur. Situé au premier rang, place 10 j’étais situé pile devant Gary Kemp.

L’attente a été (relativement agréable) avec une playlist excellente que j’ai noté et mis sur Spotify pour ceux que cela intéresse
https://open.spotify.com/user/lvj4ddk8uf2fr9pdmzlv9woak/playlist/1eoOwktdDRtKeijeqYQmmn?si=dMrPZJCLQwKgZ0y-xgNPGw
(pour ceux qui veulent la version  Music, me contacter en MP).

La première partie a été assez lénifiante avec la sourde impression de voir une copie de Joan Baez en soins palliatifs. Si ses chansons ne sont pas en soi inintéressantes, elles sont pour le moins trop similaires pour accrocher l’oreille.
Sauf peut-être Lost in New York qui a certainement capté mon attention étant donné qu'elle fut annoncée comme la dernière du set.

Après 20 minutes d’entractes généreusement offerts par l’Olympia, arrivée des cinq musiciens. L’ensemble semble très bien dès les premières mesures de Interstellar Overdrive lancé par le sosie dépressif de François Hollande, Lee Harris, qui fait bien le boulot.
On sent néanmoins que l’improvisation sur ce titre n’est pas très inspiré. Cela place la soirée sous l’imperfection revendiquée par Nick Mason dans ses diverses interviews … et cela me va très bien.
Dès la suivante (Astronomy …), l’ensemble s’équilibre et Lucifer Sam est très bien jouée avec quelques variations bien senties.

Très proche de la scène, je sens néanmoins que Nick est quelque peu géné sur les premiers titres et se tourne souvent vers son équipe.
Avant une superbe version de Fearless, Nick prend la parole et indique qu’il est heureux de venir enfin dans cette salle particulière 52 ans plus tard. Il enchaîne sur sa blague concernant les tribute band australiens et reprend les baguettes.
Il m’a apparu fatigué, avec un tremblement dans la main trahissant son, désormais, grand âge. Après un Obscured by Clouds suivi d’un When you’re in raccourci de très bonne facture, puis d’un Arnold Layne interessant, première vraie surprise (pour moi): Vegetable Man!
Une version intéressante avec un Gary Kemp qui assure bien la partie vocale peu évidente. A l’issue du morceau, nouvelle blague de Mason qui indique que ce titre n’avait jamais été achevé, et que c’est pour cette raison qu’ils ont raccourci la version!

Deuxième surprise: la version If (part 1)/Atom Heart Mother (Father's Shout (tronqué)/Breast Milky/Mother Fore (tronqué)/Funky Dung) / If (partie 2). Très bonne idée avec un Guy Pratt vraiment excellent à la basse.

Ce dernier prend la parole et indique qu’il avait demandé à David de jouer de vieux titres et que celui-ci lui avait répondu: « pourquoi pas avec un autre groupe Guy ? ». Il enchaîne avec The Nile Song que Gilmour n’avait effectivement jamais voulu jouer en live.
Puis une des préférées de Guy: Green is the Colour. Je dois avouer que les limites vocales de Gary sont vites atteintes et souffre de la comparaison avec David (normal). Par contre, la réorchestration du titre et son solo final sont très bons.

De manière générale, ce qui marque est la bonne humeur de l’ensemble avec un Pratt déchaîné, ponctué d’échanges de regards, de sourires entre les musiciens. Quel fraîcheur!
Cela s’est vu sur l’erreur de Nick à la fin de See Emily play et les rires entre Guy, Nick et Gary qui s’ensuivirent.
Les blagues aussi fusent comme Gary qui se souvient d’avoir vu le groupe jouer "Dark Side ..." quand il avait 14 ans (soit très certainement en Novembre 1974) et qu’il avait alors remarqué le seul élément qui bougeait sur scène: Nick!

Une excellente version de Set the Controls dominé par Gary. Si Nick se distingue encore en indiquant qu’il va enfin pouvoir prendre le gong jalousement gardé par Waters, il n’atteint évidemment plus son niveau des années 70 sur ce titre. C’est le même cas sur A Saucerful où sa boucle de batterie est réduite à portion congrue et n’est vraiment pas géniale.

Enfin, un Point me at the Sky honnête avec un Guy qui remarque que je fixe son jeu de basse et qui me salue en retour (vraiment cool celui-là) .

Juste quelques bribes de souvenirs et d’impression car la contre-partie de tant de fraîcheur et de bonne humeur est une imperfection assumée durant tout le show.
Loin de la perfection froide de Roger qui m’a, in fine, laissé un peu de marbre (cf. ma critique)
Il faut donc prendre ce concert comme un tout: un moment jouissif, imparfait et heureux. Merci à eux!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rarepinkfloyd.pbworks.com
pipi3

avatar

Messages : 1572
Date d'inscription : 25/09/2015
Localisation : USA

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Sam 15 Sep - 15:37

Sait on si cela sortira en version audio/video officiel?

J'apprecie l'approche de Nick sur le coup.  On est tres loin des "feux d'artifices", des voix pre-enregistrees, etc.  C'est tres "raw", et dans un sens, c'est pas plus mal comme ca...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maximesiegler.com/
lvri

avatar

Messages : 2175
Date d'inscription : 06/07/2014

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Sam 15 Sep - 16:39

Je serais très étonné que Nick Mason ne prévoit pas de BR ou CD ! Même si ça reste une tournée moins grandiose (dans le sens nombre de dates et grandes salles), il faut absolument qu'elle soit conservée sur support !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pipi3

avatar

Messages : 1572
Date d'inscription : 25/09/2015
Localisation : USA

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Sam 15 Sep - 16:59

lvri a écrit:
Je serais très étonné que Nick Mason ne prévoit pas de BR ou CD ! Même si ça reste une tournée moins grandiose (dans le sens nombre de dates et grandes salles), il faut absolument qu'elle soit conservée sur support !

On croise le doigts! J'aimerais avoir un live avec un son audio de qualite pour cette tournee. En tout cas, tres bonne approche de Nick!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maximesiegler.com/
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:44


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:46



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:48

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:48

Voilà.. elles ne sont vraiment pas terribles mais enfin, ça fait un très joli souvenir ..
Bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinkisthecolour

avatar

Messages : 3853
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 62
Localisation : next to Jupiter and Saturn, Oberon, Miranda, Titania, Neptune, Titan... empty spaces

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 8:54

Merci pour ces photos…. rares, compte tenu des interdictions ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 9:03

Avec plaisir... J'en ai d'autres mais elles sont assez redondantes alors je peux les envoyer à ceux qui veulent mais elles se ressemblent vraiment..
Et puis oui, j'ai courageusement bravé les interdits (énergiquement encouragée par mon mentor qui, pas de chance, avait son téléphone déchargé  :-D )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinkisthecolour

avatar

Messages : 3853
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 62
Localisation : next to Jupiter and Saturn, Oberon, Miranda, Titania, Neptune, Titan... empty spaces

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 9:11

Lonax a écrit:

Et puis oui, j'ai courageusement bravé les interdits

Prudente… A la fin du concert, tu ne risquais plus grand chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonax

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 14/09/2018
Localisation : Asnières

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 9:19

Oh hé , il y a eu des photos bien avant la fin du concert ! J'ai bel et bien été d'un courage exceptionnel et je te remercie de ne pas minimiser cela (haha)
Au pire quoi d'ailleurs? le type m'aurait demandé de ranger mon tel? Je veux dire je ne risquais pas l'exclusion de la salle quand même.. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symoon



Messages : 1311
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 10:43

Merci aux photographes et aux enregistreurs courageux Wink
Au balcon droit, il y a eu 3 ou 4 interventions très sèches pour des photos ou vidéos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrBean68

avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 41
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 19 Sep - 19:22

azerty1975 a écrit:
Bon à mon tour, après le délai habituel d’incubation. Je m’étais imposé un embargo suite aux quatre premières prestations anglaises étant donné que je savais qu’ils allaient se lancer dans une tournée, je voulais garder un peu de fraîcheur. Situé au premier rang, place 10 j’étais situé pile devant Gary Kemp.

L’attente a été (relativement agréable) avec une playlist excellente que j’ai noté et mis sur Spotify pour ceux que cela intéresse
https://open.spotify.com/user/lvj4ddk8uf2fr9pdmzlv9woak/playlist/1eoOwktdDRtKeijeqYQmmn?si=dMrPZJCLQwKgZ0y-xgNPGw
(pour ceux qui veulent la version  Music, me contacter en MP).

La première partie a été assez lénifiante avec la sourde impression de voir une copie de Joan Baez en soins palliatifs. Si ses chansons ne sont pas en soi inintéressantes, elles sont pour le moins trop similaires pour accrocher l’oreille.
Sauf peut-être Lost in New York qui a certainement capté mon attention étant donné qu'elle fut annoncée comme la dernière du set.

Après 20 minutes d’entractes généreusement offerts par l’Olympia, arrivée des cinq musiciens. L’ensemble semble très bien dès les premières mesures de Interstellar Overdrive lancé par le sosie dépressif de François Hollande, Lee Harris, qui fait bien le boulot.
On sent néanmoins que l’improvisation sur ce titre n’est pas très inspiré. Cela place la soirée sous l’imperfection revendiquée par Nick Mason dans ses diverses interviews … et cela me va très bien.
Dès la suivante (Astronomy …), l’ensemble s’équilibre et Lucifer Sam est très bien jouée avec quelques variations bien senties.

Très proche de la scène, je sens néanmoins que Nick est quelque peu géné sur les premiers titres et se tourne souvent vers son équipe.
Avant une superbe version de Fearless, Nick prend la parole et indique qu’il est heureux de venir enfin dans cette salle particulière 52 ans plus tard. Il enchaîne sur sa blague concernant les tribute band australiens et reprend les baguettes.
Il m’a apparu fatigué, avec un tremblement dans la main trahissant son, désormais, grand âge. Après un Obscured by Clouds suivi d’un When you’re in raccourci de très bonne facture, puis d’un Arnold Layne interessant, première vraie surprise (pour moi): Vegetable Man!
Une version intéressante avec un Gary Kemp qui assure bien la partie vocale peu évidente. A l’issue du morceau, nouvelle blague de Mason qui indique que ce titre n’avait jamais été achevé, et que c’est pour cette raison qu’ils ont raccourci la version!

Deuxième surprise: la version If (part 1)/Atom Heart Mother (Father's Shout (tronqué)/Breast Milky/Mother Fore (tronqué)/Funky Dung) / If (partie 2). Très bonne idée avec un Guy Pratt vraiment excellent à la basse.

Ce dernier prend la parole et indique qu’il avait demandé à David de jouer de vieux titres et que celui-ci lui avait répondu: « pourquoi pas avec un autre groupe Guy ? ». Il enchaîne avec The Nile Song que Gilmour n’avait effectivement jamais voulu jouer en live.
Puis une des préférées de Guy: Green is the Colour. Je dois avouer que les limites vocales de Gary sont vites atteintes et souffre de la comparaison avec David (normal). Par contre, la réorchestration du titre et son solo final sont très bons.

De manière générale, ce qui marque est la bonne humeur de l’ensemble avec un Pratt déchaîné, ponctué d’échanges de regards, de sourires entre les musiciens. Quel fraîcheur!
Cela s’est vu sur l’erreur de Nick à la fin de See Emily play et les rires entre Guy, Nick et Gary qui s’ensuivirent.
Les blagues aussi fusent comme Gary qui se souvient d’avoir vu le groupe jouer "Dark Side ..." quand il avait 14 ans (soit très certainement en Novembre 1974) et qu’il avait alors remarqué le seul élément qui bougeait sur scène: Nick!

Une excellente version de Set the Controls dominé par Gary. Si Nick se distingue encore en indiquant qu’il va enfin pouvoir prendre le gong jalousement gardé par Waters, il n’atteint évidemment plus son niveau des années 70 sur ce titre. C’est le même cas sur A Saucerful où sa boucle de batterie est réduite à portion congrue et n’est vraiment pas géniale.

Enfin, un Point me at the Sky honnête avec un Guy qui remarque que je fixe son jeu de basse et qui me salue en retour (vraiment cool celui-là) .

Juste quelques bribes de souvenirs et d’impression car la contre-partie de tant de fraîcheur et de bonne humeur est une imperfection assumée durant tout le show.
Loin de la perfection froide de Roger qui m’a, in fine, laissé un peu de marbre (cf. ma critique)
Il faut donc prendre ce concert comme un tout: un moment jouissif, imparfait et heureux. Merci à eux!

Pareil que toi pour l'avoir vu à Stuttgart. Je me suis tellement embarqué dans ce concert que j'en ai zappé les défauts. Côté sécurité, c'était euhhhhh comment dire, inexistant. Aucune fouille de sac, une vérification des billets à l'ancienne (petite déchirure) et aucune interdiction aux photos. Mais j'étais tellement "dans" ce concert que j'en ai pas beaucoup.
Les interventions des membres étaient identiques, ce qui manquant de spontanéité et d'improvisation. J'avais l'impression que Mason était presque timide en prenant la parole. Faut dire qu'en 52 ans de carrière, c'est la première fois qu'il parle sur scène, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free Four

avatar

Messages : 8888
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 45
Localisation : Le Plessis Trévise

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Jeu 20 Sep - 8:07

A l'Olympia nous avons eu droit à 3 fouilles de sac et une palpation, jamais vu ça

Après les défauts du concert je ne les ai pas trop vus, il faut dire que j'étais tellement contente de revoir Nick reprendre du vieux Floyd. C'est vraiment un beau cadeau qu'il nous a fait.

Après la comparaison avec Waters et Gilmour est-elle vraiment nécessaire ? Je ne pense pas. Ce concert est un ovni, un truc à part que je suis contente d'avoir vécu, sans me prendre le chou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lvri

avatar

Messages : 2175
Date d'inscription : 06/07/2014

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Jeu 20 Sep - 8:54

Les comparaisons ne sont en effet pas vraiment nécessaires. Mason n'a pas de carrière solo. Il profite d'une envie pour partager une ère peu visitée par Roger et David.
Même les live de Roger et David sont difficilement comparable car ils ont une base différentes selon moi.
Roger veut se refaire plaisir avec de gros shows très Floydiens et revivre l'interprétation des plus gros albums du groupe (interprétation musicale et visuelle). Sa carrière solo est peu présente sur ces concerts (quoique, plus que je ne l'aurait imaginé)
David fait une tournée 50/50 entre solo et Floyd, choisissant plutôt des lieux chargés d'histoire, avec un light show simple, mais une musicalité bien plus mise en avant (liberté de réinterprétation et d'improvisation). Il visite le catalogue Floydien du début à la fin, mais uniquement sur les plus grands titres, avec en plus un RTL quasi complet et du OAI.

Bref, 3 visions différentes toutes aussi agréable l'une que l'autre où chacun trouvera son plaisir ! Perso, j'ai pris mon pied avec Roger et David. J'espère voir Nick un de ces jours !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
juzfloyd

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 13/09/2015

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mar 25 Sep - 17:13

Chapter24 a écrit:
Perso j'ai adoré ce concert, ça faisait un moment que j'avais pas eu autant les poils comme dirait un membre bien connu du forum Wink

J'ai concocté un petit souvenir audio de la soirée, je n'ai pas fait de découpage, le fichier va d'un bout à l'autre du concert avec une petite partie des sons d'ambiance juste avant.
Ce n'est pas parceque ce n'est "qu'un concert de Nick Mason", rien à voir, c'est juste que maintenant je me demande qui écoute encore des cds avec les morceaux séparés.
Si je me trompe, je ferai à votre demande une version authorée comme avant.

Comme d'hab, MP pour le lien Wink

Merci pour le roio, je n'étais pas au concert et à l'écoute j'ai eu des petits frissons... Alors un grand merci !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Another_Manu



Messages : 1
Date d'inscription : 11/09/2018

MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   Mer 26 Sep - 18:56

Salut à tous,
Etant également présent à ce merveilleux concert j’ai également pris un très grand plaisir. Quel pied ! (Hormis les gorilles anti-bootlegs...)
Quelle bonne surprise sortie de nulle part après les dernières apparitions de DG et de RW que l'on pouvait à juste titre présager être les dernières et quelle fraicheur (c'est le paradoxe pour des vieux morceaux) dans cette setlist originale avec des morceaux peu voire jamais joués.
Perso ne l'ayant jamais connu juste par procuration à travers les bouquins sur le groupe, j'ai vraiment eu l'impression de toucher un peu l'ambiance des premières heures qui devait régner dans les club avec les diapos à huile et le pupitre a distorsion rotatif.
Je suis justement en train de me ré-écouter le concert d'hier soir (https://www.setlist.fm/setlist/nick-mason/2018/lolympia-bruno-coquatrix-paris-france-13e9b165.html)
Et visiblement vu que certains ont quand même réussi à dégainer, je sens que je vais me fendre d’un petit MP.

A+
Manu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nick Mason’s Saucerful Of Secret, Olympia 10 Septembre
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Bastille - Le Vaisseau Fantôme - Septembre 2010
» 9th wonder secret of beatmaking?
» Ray LaMontagne/Greg Leisz, 23 septembre, Café de la Danse
» [THTV 2010] A1 Secret Test Drive - Tokio Hotel TV Special
» Le 12 septembre , les parisiens metro/rer .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Speak of Floyd :: FORUMS PINK FLOYD :: Nick Mason's Saucerful of Secrets Tournée 2018-
Sauter vers: