Forum Pink Floyd David Gilmour Roger Waters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The Pros and Cons of HitchHiking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
gidehault



Messages : 102
Date d'inscription : 23/09/2010

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Sam 13 Aoû - 11:40

MOB a écrit:

- l'air de rien, la construction est fantastique, les thèmes principaux sont revisités et apparaissent ça et là sur le disque, avec des variations diverses
- du coup la cohérence est impeccable, les compos s'enchaînent très naturellement et on a l'impression d'avoir écouté un 45 tours et non un album, tant ça passe vite

oui, c'est exactement ça qui me plait avant tout dans ce disque, ce côté "bande son d'un film", avec le thème qui revient, décliné suivant le ton de la scène du moment

ma petite théorie sur ce côté très "filmesque", c'est que Roger sortait d'une grande frustration cinématographique, lors de sa confrontation avec Alan Parker qui avait apparemment tourné au conflit ouvert. Et ce côté "film sans images" est un des grands "+" de cette période The Wall/Final Cut/Pros and Cons (on oubliera la vidéo accompagnant Final Cut hein...). ça s'est un peu perdu par la suite, à part peut-être dans "Ca ira" (autre grand méconnu de l'oeuvre Watersienne, et pourtant pas si inintéressant...)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui s'y Floyd s'y Pink

avatar

Messages : 717
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Lun 22 Aoû - 8:36

Le doc dont voux parlez, il me semble l'avoir vu dans "les enfants du rock", émision ô combien fertile en découvertes à l'époque.

Me souviens y avoir vu un ou deux clips de Radio Kaos dans RAPIDO - l'émission d'antoine de Caunes dans laquelle j'ai découvert Magma - celui où Waters chante assis dans un fauteuil.

Le coup de l'ombre ça me parle, et la discussion à propos du Floyd était d'actualité (plus qu'avec Pro and Cons à la limite) parce que AMLOR venait de sortir également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frenchcandle

avatar

Messages : 3653
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 50
Localisation : rennes

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Lun 22 Aoû - 8:49

MOB a écrit:
Pros & Cons, je le mets à égalité avec Amused To Death.
Et c'est vrai que ce disque est méconnu, coincé entre The Final Cut et Radio KAOS, peu de gens prennent le temps de s'en imprégner et d'en savourer chaque miette.

Amused To Death est super bien produit, avec beaucoup de morceaux, certains étant vraiment différents des autres. On en ressort avec un sentiment de richesse (chansons variées, arrangements léchés) et donc, bing, chef d'oeuvre.

Mais Pros & Cons a d'autres avantages qui me séduisent beaucoup:
- il est plus court
- la production laisse la part belle à l' "air" entre les instruments: captation chaude, son encore "organique" (avant le côté artificel/industriel/froid que nous a apporté les 80's)
- l'air de rien, la construction est fantastique, les thèmes principaux sont revisités et apparaissent ça et là sur le disque, avec des variations diverses
- du coup la cohérence est impeccable, les compos s'enchaînent très naturellement et on a l'impression d'avoir écouté un 45 tours et non un album, tant ça passe vite
- la voix de Roger est à son sommet (la dynamique entre les parties hurlées et les chuchotements, déjà très utilisée sur The Final Cut, est ici à son paroxysme)  

Et puis, Pros & Cons me tient à coeur pour des raisons personnelles. Ma découverte du Floyd (à part ABITW que je connaissais depuis 1979) date de 1983. Imaginez, en 1983, un gamin de 12 ans qui découvre les merveilles de Pink Floyd de la décennie passée, tout en sachant que ça sent vraiment la fin des haricots. Alors, quand Pros & Cons est sorti en 1984, je me suis rué dessus et je m'y suis souvent raccroché pour me convaincre que le Floyd n'était pas fini.

EDIT: Je me souviens d'une émission spéciale consacrée à cet album, diffusée sur TF1 ou A2 en 1984, avec une longue interview de Waters (je pense que l'interview était en anglais mais elle avait été sous-titrée ou doublée). Je n'ai jamais retrouvé cette émission. Est-ce qu'un des membres l'aurait enregistrée à l'époque?

Tout à fait d'accord...vu que c'était le projet 2 présenté par Waters au moment de The Wall et écarté par les autres au profit de ce dernier, je me suis toujours demandé ce que The Pros aurait pu donner enregistré comme album du Floyd...
Le seul truc que je lui reproche c'est justement ce côté un peu répétitif mélodiquement...c'est voulu mais si on n'accroche pas à ce thème qui est en filigrane sur tout l'album ... difficile d'aimer cet album...
j'ai été voir sur le site de Romain qui recense pas mal d'interviews de l'époque mais pas de trace de celle dont vous parlez ...

http://rarepinkfloyd.pbworks.com/w/page/104096697/Pink%20Floyd%3A%20on%20videos%20and%20films%20(1982-1986)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JMG

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 29/04/2017
Age : 43
Localisation : voujeaucourt

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Mer 3 Mai - 13:29

The pros and cons est la troisième phase de l'évolution de Waters ; après Waters au sein de PF (the Wall), puis Waters et PF (TFC) voici Waters sans PF.

The pros and cons reprend le concept abandonné au profit de The Wall mais cela ne marche pas vraiment. La musique est la plupart du temps relativement peu développée, on retrouve des accords déjà entendus dans TFC; sexual revolution est une chute de the wall. Il y a la ritournelle qui revient comme un leitmotiv mais sans les variations que l'on avait eu sur The Wall. Waters chante bien mais ses modulations rappellent sans équivoque TFC avec une dose d'émotion en moins.

J'ai l'impression que Waters simplifie à l'extrême sa musique : moins de claviers, pas de cordes. Il demeure une des marques de fabriques de PF : les effets sonores. L'apport de Clapton est intéressant mais je le trouve sous exploité : il manque des solos (trois fulgurances dans l'album c'est peu). Je pense que Waters a besoin d'une guitariste de poids pour contrebalancer l'absence de Gilmour.

Au final, seul l'hymne evry strangers eyes a survécu à cet album, dont il est un des meilleurs moments. C'est le seul joué régulièrement en concert et le seul retenu dans la compilation the solo years (contre trois pour radio KAOS!!!- on peut s'interroger sur la pertinence du choix des titres issus des albums-).

En live l'album sonne mieux ; Clapton et Waters sont mis sur une sorte pied d'égalité sur la pochette. Le problème est le choix des titres de PF : à l'exception de Money et wish you where here il n'y a pas de morceaux de premier plan : pas de SOYCD ou ABITW mais If, pigs on the wing  ou the gunner's dream; bref une bonne compilation de bons titres mais pas des classiques "populaires" de PF, mais qui sont tous ou presque des compositions de Waters. En 1987, l'erreur sera la même face à un PF renaissant qui s'appuie sur ses classiques pour jeter ses nouvelles bases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frenchcandle

avatar

Messages : 3653
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 50
Localisation : rennes

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Mer 3 Mai - 16:49

Très belle analyse que je partage en grande majorité...je trouve l'album parfaitement écoutable encore aujourdhui mais c'est un album que Waters a sorti au pire moment,juste après The Wall et son méga-show ,il s'en est pris plein la tronche parce que tout le monde à voulu comparer alors que lui a toujours voulu un disque plus ramassé,de moindre ampleur,presqu'intimiste pour lui...
S'il avait sorti un album du genre ATD à la place,je suis certain que sa carrière solo serait parti sur d'autres bases
Il aurait du sortir ensuite The Pros,une fois bien installé...sortir ça en premier disque quand on a quitté un groupe comme le Floyd c'était un peu suicidaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JMG

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 29/04/2017
Age : 43
Localisation : voujeaucourt

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Mer 3 Mai - 17:23

en effet une hypothèse par forcément d'école est que Waters était trop sûr de lui : sans tomber dans l'idée qu'il incarnait à lui seul PF mais il pensait que le public suivrait. Mais la date de sortie est trop proche de TFC et mets en avant plus les limites de pros et cons : il manque peut être une ou deux chansons pour donner une colonne vertébrale plus solide à l'album.
Et il est clair que durant cette période un PF moyen (je parle en général pas spécifiquement de AMLOR) se vendra toujours plus qu'un bon Waters ou un Gilmour correct (il a été plus prompt à le comprendre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cagliostro

avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Jeu 11 Mai - 1:04

frenchcandle a écrit:
MOB a écrit:
Pros & Cons, je le mets à égalité avec Amused To Death.
Et c'est vrai que ce disque est méconnu, coincé entre The Final Cut et Radio KAOS, peu de gens prennent le temps de s'en imprégner et d'en savourer chaque miette.

Amused To Death est super bien produit, avec beaucoup de morceaux, certains étant vraiment différents des autres. On en ressort avec un sentiment de richesse (chansons variées, arrangements léchés) et donc, bing, chef d'oeuvre.

Mais Pros & Cons a d'autres avantages qui me séduisent beaucoup:
- il est plus court
- la production laisse la part belle à l' "air" entre les instruments: captation chaude, son encore "organique" (avant le côté artificel/industriel/froid que nous a apporté les 80's)
- l'air de rien, la construction est fantastique, les thèmes principaux sont revisités et apparaissent ça et là sur le disque, avec des variations diverses
- du coup la cohérence est impeccable, les compos s'enchaînent très naturellement et on a l'impression d'avoir écouté un 45 tours et non un album, tant ça passe vite
- la voix de Roger est à son sommet (la dynamique entre les parties hurlées et les chuchotements, déjà très utilisée sur The Final Cut, est ici à son paroxysme)  



Et puis, Pros & Cons me tient à coeur pour des raisons personnelles. Ma découverte du Floyd (à part ABITW que je connaissais depuis 1979) date de 1983. Imaginez, en 1983, un gamin de 12 ans qui découvre les merveilles de Pink Floyd de la décennie passée, tout en sachant que ça sent vraiment la fin des haricots. Alors, quand Pros & Cons est sorti en 1984, je me suis rué dessus et je m'y suis souvent raccroché pour me convaincre que le Floyd n'était pas fini.

EDIT: Je me souviens d'une émission spéciale consacrée à cet album, diffusée sur TF1 ou A2 en 1984, avec une longue interview de Waters (je pense que l'interview était en anglais mais elle avait été sous-titrée ou doublée). Je n'ai jamais retrouvé cette émission. Est-ce qu'un des membres l'aurait enregistrée à l'époque?

Tout à fait d'accord...vu que c'était le projet 2 présenté par Waters au moment de The Wall et écarté par les autres au profit de ce dernier, je me suis toujours demandé ce que The Pros aurait pu donner enregistré comme album du Floyd...
Le seul truc que je lui reproche c'est justement ce côté un peu répétitif mélodiquement...c'est voulu mais si on n'accroche pas à ce thème qui est en filigrane sur tout l'album ... difficile d'aimer cet album...
j'ai été voir sur le site de Romain qui recense pas mal d'interviews de l'époque mais pas de trace de celle dont vous parlez ...

http://rarepinkfloyd.pbworks.com/w/page/104096697/Pink%20Floyd%3A%20on%20videos%20and%20films%20(1982-1986)

Effectivement, Frenchy, et si mes souvenirs sont bons, le seul qui ai vote pour Pros and cons a l'epoque du choix etait David qui jugeait le projet plus riche musicalement...Mais comme certains morceaux sont passe d'un projet a l'autre, c'est le cas d'In the Flesh, pas facile de savoir quel etait le projet "pros and cons" dans sa forme original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frenchcandle

avatar

Messages : 3653
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 50
Localisation : rennes

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Jeu 11 Mai - 8:29

Oui enfin c'est surtout MOB qu'a dit tout ça

et je partage totalement son point de vue car je ressens excactement ça à l'écoute ...

Bizarrement un album assez répétitif mais qui passe top vite !

et roger n'a jamais fait passer autant d'émotions dans sa voix...rien que l'entendre respirer c'était quelque chose...mais avec The Wall encore dans toute les mémoires ( le film date d'ailleurs de 82 ) , il était évident qu'il se ferait taillader.

Et pour la voix, ce timbre, bye bye...après c'est 87 c'est RK et c'est fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JMG

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 29/04/2017
Age : 43
Localisation : voujeaucourt

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Sam 13 Mai - 7:20

Quels sont les morceaux qui ont fait la navette entre les démos de the wall et the pros and cons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipi3

avatar

Messages : 1358
Date d'inscription : 25/09/2015
Localisation : USA

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Sam 13 Mai - 11:02

Cagliostro a écrit:


Effectivement, Frenchy, et si mes souvenirs sont bons, le seul qui ai vote pour Pros and cons a l'epoque du choix etait David qui jugeait le projet plus riche musicalement...Mais comme certains morceaux sont passe d'un projet a l'autre, c'est le cas d'In the Flesh, pas facile de savoir quel etait le projet "pros and cons" dans sa forme original.

C etait pas Steve O'Rourke?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maximesiegler.com/
frenchcandle

avatar

Messages : 3653
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 50
Localisation : rennes

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Sam 13 Mai - 13:00

"The concept, as envisioned by Waters in 1977, rotated around a man's scattered thoughts during a road trip through California, focusing on his midlife crisis, and how he dreams of committing adultery with a hitchhiker he picks up along the way. Along the way he also faces other fears and paranoia, with all of these things taking place in real time in the early morning hours of 04:30:18 am to 05:12 am on an unspecified day.

In July 1978, Waters played some of the music demos of what he had pieced together, but he also played parts of another album he was preparing titled Bricks in the Wall to the rest of his bandmates in the group Pink Floyd.[4][5] After a long debate, they decided that they preferred the concept of Bricks in the Wall instead,[5] even though their manager at the time, Steve O'Rourke, thought that Pros and Cons was a better-sounding concept,[6] and David Gilmour calling Pros and Cons stronger musically.[5]

Well, the idea for the album came concurrently with the idea for The Wall – the basis of the idea. I wrote both pieces at roughly the same time. And in fact, I made demo tapes of them both, and in fact presented both demo tapes to the rest of the Floyd, and said "Look, I'm going to do one of these as a solo project and we'll do one as a band album, and you can choose." So, this was the one that was left over. Um...I mean, it's developed an awful lot since then, I think.
— Roger Waters, [7]

Bricks in the Wall, retitled The Wall, became the next Pink Floyd album in 1979, and Waters shelved Pros and Cons. In early 1983, Waters undertook the shelved project himself.[8] The album was recorded in three different studios between February and December 1983 in London, the Olympic Studios, Eel Pie Studios and in Waters' own Billiard Room, the studio where his demos were constructed. The album features musical conductor Michael Kamen, the vocal talents of actor Jack Palance, saxophonist David Sanborn and rock and blues guitarist Eric Clapton.

Track 7, 4.50 am (Go Fishing) includes the same refrain as "The Fletcher Memorial Home" from Pink Floyd's The Final Cut uses for the line: "The Fletcher Memorial Home for incurable tyrants and kings". This song also includes one of the car sounds and the slightly changed chorus melody from that album's "Your Possible Pasts"."

(wiki )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipi3

avatar

Messages : 1358
Date d'inscription : 25/09/2015
Localisation : USA

MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   Sam 13 Mai - 13:48

Cool merci. Je me souvenais bien pour O'Rourke. Intéressant concernant la préférence de David pour le côté musical de Pros And Cons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maximesiegler.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Pros and Cons of HitchHiking   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Pros and Cons of HitchHiking
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Match pros and cons/amused to death
» O le chainon manquant "les gros cons"
» BANDE DE CONS !!!
» Ma boite: c'est vraiment des cons
» Cons sots mateurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Speak of Floyd :: FORUMS PINK FLOYD :: Speak of Floyd-
Sauter vers: