Forum Pink Floyd David Gilmour Roger Waters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CRE/ATION : compilation Early Years 2 CD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
C René



Messages : 155
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: CRE/ATION : compilation Early Years 2 CD   Lun 14 Nov - 6:45

je comprends mieux ta référence à Ray Manzarek MOB après avoir réécouté les outtakes de Zabriskie Point :
pour moi ça sonne comme une variation de leur "Take Off" avec riff de guitare zepplinesque et Mason qui tape comme un gros pédé (version sur le MQR) que j'ai d'ailleurs en version remastered rem2014.
Ils semblent avoir voulu tenter une variation sur ce riff Zepplinesque, mais différemment. D'ailleurs j'ai l'intuition que c'est peut-être davantage un morceau composé pour la scène de l'explosion finale que pour la scène "Take Off" avec l'avion... (j'ai le DVD Zabriskie Point de Walter et à mon avis il ne s'est pas planté avec l'autre "Take Off" que nous connaissions déjà dpour sa bande son (un travail époustouflant) car ça colle impeccable!)
Mais à mon avis ce nouveau "Take Off" est une proposition du Floyd pour la scène finale- ils ont voulu faire quelque chose d'explosif- ou en tout cas Antonioni leur a demandé quelque chose dans ce sens et...... ça ne lui a pas convenu; Antonioni a sans doute fini par préféré Careful With That Axe Eugene (c'est pour ça qu'il les avait contacté), mais MOB à raison sur l'atmosphere type "The End" (j'ai fait plus attention au clavier quand je l'ai réécouté hier) - le son est en effet super. Et Rick en effet nous fait quelque chose du genre effrayant à la lisière de l'étrange comme Absolutely Curtains. D'ailleurs c'est un morceau qui semble annoncer aussi When You're In et... One Of These Days (qui est une autre chose à "explosion" comme Careful with that Axe Eugene) - on pourrait d'ailleurs imaginer ce morceau pour l'explosion de Apocalypse Now (même si le choix de The End est insurpassable)
Je maintiens mon impression sur la guitare de Gilmour qui avait attiré mon intention dès la première écoute, où il semble développer sur ce morceau les intrusions dans les suraigus qu'on aura plus tard dans One Of These Days (même s'il ne joue pas avec une slide)

Je serais curieux de lire ton avis sur mon hypothèse...

- les outtakes de Zabriskie Point : rien à dire, c'est beau. J'ai toujours aimé ces sessions et là - RoIOS ou pas, la durée trop courte des morceaux m'interpellent.
Le morceau au clavecin avec les doudoudous bien suaves de Gilmour, ou cet overdub(?) au piano de Richard Wright sur The Violent Sequence. Pourquoi les réduire à des samples de 1mn30 ?
Sans pour autant sortir une version de The Violent Sequence/The Riot Scene de 5mn comme sur la version deluxe de Zabriskie Point, pourquoi réduire ces "chutes de studios" à des chutes...  Question   No
Beaucoup de ces morceaux gagnaient à être appréciés dans la longueur (et l'édition deluxe de Zabriskie Point MGM répondaient à cette attente), surtout que la version de The Riot Scene avec ces notes de piano additionnelles devenait du coup plus mélodique. En l'amputant aussi rapidement, on a pas le temps d'apprécier ce morceau triste, éthéré, très "Eric Satie-style" qui fonctionne si bien avec la scène du film d'Antonioni (que ça dure moitié moins que la version MGM ok, mais pas 1mn30 ça ne rime à rien!)
Et ces répétitions ont toujours eu du charme : la voix de Gilmour, le clavecin, tout ça a un côté très Beatles...
Du coup je garde précieuse mes MQR et le This Place records. D'habitude c'est plutôt la release officielle qui vient compléter des RoIOS qui n'ont eu accès qu'à des petits bouts d'un minute; et pas l'inverse- là ça me fait l'effet du premier CD de The Wall d'immersion où les demos de Roger Waters étaient réduites à des samples. Sauf que là, musicalement (après on apprécie la période Zabriskie Point ou pas) ça tient la route et ça s'apprécie, sur la longueur messieurs dames...

- Nothing Part 14 - anecdotique comme j'ai pu l'écrire plus haut (le clavier de Richard Wright est très intéressant avec cet accord qui me semble avoir une tonalité "majeure" qui me rappelle ce qu'il continuerait à faire sur The Endless River) Je suis sûr qu'il y avait plus intéressants mélodiquement parlant dans tous les Nothings Parts. Difficile à avaler qu'ils aient oublié le multi-track breakdown de l'émission BBC Producer's Cut avec le piano sans la leslie et les paroles embryonnaires en studio "planets meeting face to face".... Peut-être un jour dans un coffret dédié à Echoes avec tous les Nothing Parts ?

je suis assez perplexe quant aux remixes des titres de l'album "Obscured By Clouds".
Quand on a écouté le transfert de la K7 Italienne par Vince avec une guitare et des claviers aussi bien détaillés, je suis assez mal à l'aise avec ce remaster.
Le "ouhou" de Gilmour quand il joue son solo de guitare génial sur "Childhood's End" a disparu.
La guitare et les claviers sur les autres titres semblent être en retrait.
Sur "Free Four" par exemple j'ai été gêné par ce "fade out" avec un coup d'effet flanger.
Sur mon vieux CD officiel des années 90 ou l'enregistrement de Vince la guitare a toujours eu un son plus rond, fluide, liquide...
là tout semble avoir été mixé pour être plus "tight"...
Bref, j'ai vite compris que je n'allais pas sortir ce remaster d'Obscured By Clouds quand je voudrai écouter cet album.

Je relève aussi que le son est masterisé très fort (le volume sonore est très élevé d'emblée) : ça veut dire que même avec votre ampli à bas niveau ça démarre très (trop) fort (c'est un travers/habitude de cette décennie que je pensais révolue, en tout cas dans un coffret de ce genre) - j'ai ouvert par curiosité avec le logiciel Audacity pour voir si la dynamique n'en souffre pas trop (compression?)- j'ai relevé ça notamment sur "The Embryo BBC 1970" (on voit sur le spectre audio/graph que c'est masterisé à très fort volume)
Il y a d'ailleurs plusieurs "clippings "sur "Free Four". (Neonknight a d'ailleurs posté un graph audio sur Y! à ce sujet)
Pourtant j'ai rippés mes CDs avec XLD donc mon rip audio n'est pas en cause.

vala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jujufloyd

avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 35
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: CRE/ATION : compilation Early Years 2 CD   Jeu 17 Nov - 12:09

Après une semaine d'écoute de cette compilation 2 CD, voici mon avis :
Le but de cette compilation étant, soit-disant, de réunir les "highlights" (les "points forts") du coffret, afin d'allécher le curieux et le pousser à se procurer le (très cher) coffret, le choix des morceaux est tout de même très curieux. On a des "blocs" de morceaux qui prennent la place d'autres choses qui auraient pu être intéressantes, et particulièrement vendeuses : déjà, et c'est valable pour le coffret dans sa totalité, je ne comprends pas bien l'intérêt de nous proposer sur ces galettes les early singles que l'on connait tous déjà par coeur (Arnold Layne, See Emily Play etc.). N'aurait-il pas été plus judicieux de mettre un peu moins l'accent sur la période Syd et de caler à la place un Echoes de 1971 ? Pareil pour un ensemble de 5 morceaux (ou extraits) tirés de Zabriskie Point. Un ou deux morceaux en mois de ces sessions, et un morceau inédit de la BO de More, par exemple, aurait été plus sympa. Idem pour le choix d'avoir mis 3 morceaux tirés d'Obscured by clouds (pas inédits, juste remixés).

Mais la compilation est tout de même assez bien faite pour que le tout s'écoute agréablement. Découvrir dans une qualité de son inédite l'excellent In The Beechwoods a été un vrai bonheur. On sent que le morceau n'est pas terminé, il ne manque en fait que les paroles, mais on plonge dans une facette du Floyd encore jusqu'ici assez peu exploitée.
La présence de quelques morceaux tirés des BBC Sessions (67, 69/70) est aussi une bonne idée, mais si l'on était en droit d'attendre une qualité de son légèrement supérieure (ça reste de toute façon de très bonne facture).

Les outtakes de Zabriskie Point sont également intéressantes et dans une qualité stupéfiante. Coup de coeur pour Take Off, dans lequel le groupe renoue avec ses accents psychédéliques, ceux-là mêmes sur lesquels il s'était attardé en 1966.

Les versions 2016 des morceaux d'Obscured by clouds sonnent très modernes et très puissantes. Ca en avait bien besoin. Hâte d'écouter le reste de l'album.

Le Nothing part 14 est une gestation d'Echoes un peu curieuse. Plus intéressante qu'efficace.

Le gros morceau, si l'on peut dire, de cette compile, c'est ce Atom Heart Mother (sans orchestre) phénoménal, joué live à Montreux en 1970. Le groupe est en grande forme (on le savait déjà grâce au boootleg de ce show), mais la qualité de son est stupéfiante. Le final m'a collé des frissons.

Je le redis, même si le choix de certains morceaux est très curieux pour une compilation qui est sensée reprendre les points forts d'un coffret (parce que, clairement, ce n'est pas le cas), cette compilation contient des morceaux de bravoure incroyables. Ecouter Cymbaline (BBC 70) et juste après Interstaller Overdrive (Paradiso 1969) est un bonheur sans nom. Tout autant que l'enchainement Embryo (live BBC 70) et Atom Heart Mother (Montreux 70).

Bref, à se procurer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/groups/fansdepinkfloyd
 
CRE/ATION : compilation Early Years 2 CD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» CRE/ATION : compilation Early Years 2 CD
» 1965-1967 - CAMBRIDGE ST/ATION
» Coffret "The Early Years : 1967-1972"
» Britten, musique vocale (hors opéras)
» Aretha Franklin : The Early Years (1960-80)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Speak of Floyd :: ARCHIVES :: COFFRET The Early Years 1965 - 1972-
Sauter vers: