Forum Pink Floyd David Gilmour Roger Waters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
AuteurMessage
mickymuse



Messages : 53
Date d'inscription : 16/09/2015

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Sam 30 Juil - 12:26

Pour ma part, j'essaierai d'en trouver une sur Internet ayant une définition correcte et je la ferai agrandir en ligne Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GilmourWood57

avatar

Messages : 1059
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : BZH

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Sam 30 Juil - 14:51

Idem pour moi, j'ai reçu le même mail que toi Juju.
Bon sans commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrBean68

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 40
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Jeu 4 Aoû - 19:42

J'avais essayé de récupérer la bannière affichée à gauche devant la Saline mais peine perdue. Le gars de la sécurité ne savait pas qui demander et je ne pouvais pas trop attendre. Mais ça aurait fait un bel auvent pour ma caravance...

Sinon, j'ai dispo par MP évidemment mes photos et vidéos du concert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arvern_DG

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 06/08/2016
Age : 54
Localisation : région des volcans

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Dim 7 Aoû - 16:31

Déjà deux semaines ...  Crying or Very sad

Une petit photo de l'effet spécial d'avant concert:

Il est fort ce David, prévoir l'insertion du prisme de Dark Side dans le ciel d'ARC-etSenans !

En bref, mon ressenti du concert après deux semaines de décantation

5 A.M.; il est 09:30 PM et les 1eres notes résonnent, c'est parti pour l'échauffement
Rattle That Lock; Faces Of Stone; mieux que sur l'album, Il me semble que le jingle de RTL est plus discret en concert ?
Wish You Were Here; mon morceau préféré (avec Echoes et OOTD)
What Do You Want From Me; A l'inverse, pas mon morceau préféré (je l'avais un peu oublié)
A Boat Lies Waiting; comme déjà dit par tout le monde, bel hommage à Rick
The Blue; j'ai toujours du mal avec OAI,
Money; ah, là c'est mieux, très bon saxo et groupe au top
Us And Them; encore une très bonne interprétation
In Any Tongue; un peu déçu du rendu en live, peut-être à cause du refrain chanté par les choristes
High Hopes: sympa,mais sans plus

One Of These Days; les 1eres notes de basse résonnent, rah lovely !!!
Shine On You Crazy Diamond (Parts 1-5); et ça continue avec Shine On
Fat Old Sun; chanson que j'ai redécouvert ce soir, c'est simple, je l'ai dans la tête depuis 2 semaines
Coming Back To Life; comme High Hopes
On An Island; The Girl In The Yellow Dress; Today; : j'ai trouvé l'enchainement de ces trois titres sympa, ambiance plus cool qui permet de se détendre avant le final
Sorrow; : j'ai eu peur pour la Saline, le sol tremblait à l'intro et au final. Shocked
Run Like Hell: attention les MIB débarquent  Very Happy
Time/Breathe (reprise); Comfortably Numb: c'est bientôt fini, je suis sur un nuage, et il va falloir en redescendre  Cool  

Globalement, il m'a semblé voir et entendre un groupe content de donner du plaisir à 19000 personnes (ça n'est pas toujours le cas). Et j'ai senti Mr Gilmour heureux sur scène (“merci, vous êtes très gentils”  Laughing en français dans le texte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GilmourWood57

avatar

Messages : 1059
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : BZH

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Dim 7 Aoû - 17:06

Bon faute de temps ces derniers jours, je livre mes impressions sur le live d'Arc-et-Senans que maintenant (très envie de le faire, puisque je n'avais pas eu le temps de le faire après Chantilly et Nîmes).

Dans l'ensemble je dirai qu'on a eu une prestation un cran en dessous de Chantilly et de Nîmes (pour le 21). Et surtout deux set plutôt bancal. Je m'explique :

Set 1:

Un changement de setlist, qui m'a fait très plaisir, suppression de TGGITS au profit de la ré-introduction d'Us and Them. J'avais adoré TGGIST à Chantilly puis à Nîmes, mais je dois dire que le couple Money/Us and Them fonctionne toujours aussi bien. C'est du grand classique, j'ai toujours adoré Us and Them.

Durant ce premier set j'ai noté pas mal de fausse note, et pas seulement de Gilmour. Joao Mello au sax (que j'adore par ailleurs et que j'ai trouvé toujours autant inspiré) dès l'entame de son solo sur Us and Them, idem pour le papa noël au clavier (Chuck Leavell  Very Happy) sur Faces of Stone. Ceci étant dit on sent quand même le plaisir immense qu'il prend clavier en main, notamment sur What Do You Want From Me. David a semblé assez peu inspiré sur ses solos, particulièrement sur High Hopes ou il s'est bien emmêlé les pinceaux, avant cela  sur Faces of Stone.

Une complicité également moins évidente entre David et Chester Kamen. A l'image de Money, où les deux guitaristes s'étaient lâchés et nous avaient offerts un dialogue absolument sublime à Nîmes (et Chantilly dans une moindre mesure). J'ai trouvé Chester Kamen un peu effacé ce soir-là.

En ce qui concerne les choeurs, l'absence de Louise Mashall s'est cruellement faîte ressentir. Moins présents je trouve, peut-être faut-il regarder au niveau du mixage ? Surtout qu’on saît que Gilmour a des parties vocales compliquées à assurer, à eux de prendre le relais. Je ne les ai pas trouvé mauvais non plus, mais disons qu’ils m’ont fait moins bonne impression que précédemment.

Cela dit peut-être fallait-il y voir une fatigue générale. Depuis le 25 juin les dates ce sont enchaînées et la fatigue avec…

Il y a quand même eu du très très bon. A Boat Lies Waiting, un régal. The Blue un grand moment, du grand David qui récite ses gammes. Somptueux moment, un délice pour les oreilles. C'est typiquement le genre de morceau qui prend une toute autre tournure en live.


Set 2:

Un deuxième set qui débute tambour battant (c'est l'cas de l'dire !!). One of These Days suivi de Shine On... WHAAAAAA super, rien à redire (si ce n'est qu'on aimerait encore en ravoir !!). David comme un gamin, baguettes en main sur l'intro de OOTD, quel plaisir de le voir dans cet état de forme. Toujours sur OOTD une basse qui décoiffe, quelle claque. Un Pratt des grands soirs.

Fat Old Sun qui déboule... Je n'avais jamais été fan de ce morceau, jusqu'à ce que je lise les commentaires relatifs au FOS de Vienne 2006 puis à ce que j’avais vu et entendu à Orange en septembre dernier. Un FOS bien pêchu. Mordant avec le light show qui va bien.

Est venu ensuite Coming Back to Life que j'aime beaucoup à la base. C'est pour moi le titre en dessous pendant ce second set, les parties vocales sont très délicates à chanter pour Gilmour. Ça s’est largement entendu. Côté instrumental, je n’ai pas été particulièrement transporté par le solo.

La suite avec On an Island, à l'instar de The Blue, c'est pas un morceau qui m'emballe de trop mais en live... absolument génial. David nous a gratifié d'un solo majestueux.

Avant d'attaquer le bouquet final, on a eu le droit au duo (très) décrié. La fille dans la jupe jaune suivie de Today. Je trouve bien pensé de la part de David de faire une « pause » en introduisant le premier morceau cité. Le titre en lui-même ne me déplaît pas. Gilmour s’en sort admirablement bien dans cet exercice de style. Certes le rythme du concert redescend mais chacun fait le job, le clip est remarquable (nous ne l’avions pas eu à Orange, c’est peut être un élément qui traduit les nombreuses critiques de ce soir-là). L’écouter en live a toujours été un bon moment.
Je n'ai rien à reprocher non plus  à Today. On a un concert qui repart tranquillement après l'interlude jazzy. Là encore énorme satisfaction des claviers (notamment Chuck Leavell).

Là je m'attaque à la dernière partie !! Près de 3 quarts d'heure de bonheur ! Le rêve total.

Me voilà conquis par Sorrow (j'avais toujours eu du mal avant cette tournée européenne acte 2), une intro exceptionnelle, la suite irréprochable.
La basse tonitruante (une remarque générale sur l'ensemble du concert) qui a parfaitement été exploitée, j'en tremblais !! Un grand merci à ce vieux d'la vieille de cabri, Guy Pratt. Une patate d’enfer, toujours le sourire.

Le light show de Run Like Hell qui vous fracture le regard d’entrée d’jeu… mais que c’est bon. Petite anecdote pendant RLH et qui m'a fait sourire. J'étais placé juste devant le régit adossé contre les barrières, en plein milieu, j'ai regardé autour de moi et à ma gauche une large partie du public levait le poing alors qu'à ma droite pas grand monde le faisait. Enfin bref, cela traduit sans doute un peu le côté familial du concert.  C’est sympa aussi d’assister au même concert mais avec des ambiances différentes. J’ai adoré le côté frénétique voir même délirant par moment de Nîmes le jeudi mais là l’ambiance plus « posé » ne m’a pas déplu.

Le rappel... l'extase. J'adore ce moment où la scène est dans le noir, tu sais quel morceau va commencer. T'es sur tes gardes à attendre les premiers tic-tacs assourdissants retentir. Time fait toujours son effet...

Le clou du spectacle, Comfortably Numb, tout semble avoir été dit sur ce morceau légendaire. Chuck pour ouvrir sur la partie vocale, impeccable. Le solo grandiose, les lasers... C'est ce qu'on appelle en prendre plein la gueule !! Un solo dans la lignée de ce qu’il nous offre depuis Wroclaw. Très propre, très inspiré, un solo des grands soirs.

Merci David.

J'en profite pour saluer Pat.C, premier membre du forum que j'ai eu le plaisir de rencontrer avant ce live. Le hasard a fait que nous nous sommes retrouvés côte à côte pour vivre ce concert.

Enfin je conclurai sur une note très personnelle mais qui me tient à cœur. Je remercie mon père de m'avoir accompagné durant ce périple. Quelle semaine cela a été !!
Grosse claque émotionnelle pour chacun de nous deux. Nous retrouver ensemble pour assister à deux (nouveaux) live de Gilmour, des émotions et des sensations indescriptibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrBean68

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 40
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Dim 7 Aoû - 17:29

Arvern_DG a écrit:
Déjà deux semaines ...  Crying or Very sad

Une petit photo de l'effet spécial d'avant concert:

Il est fort ce David, prévoir l'insertion du prisme de Dark Side dans le ciel d'ARC-etSenans !

Ahhh, je l'avais pas vu cet arc en ciel. Trop fort le David.

Je n'ai pas détaillé mon ressenti mais tout à été dit je pense et je rejoins pas mal de monde en estimant que David a pris son pied sur scène mais que les choeurs étaient à mon avis sous mixés. Mais que du positif comparé à Orange ou j'ai été un peu frustré par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floyd_Le_Grand

avatar

Messages : 5293
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 68
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Dim 7 Aoû - 17:57

Arc-en-ciel à Arc-et-Senans!Génial! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-jim



Messages : 133
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 54

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Dim 7 Aoû - 18:17

Si c est pas de la magie ça ? Un arc en ciel ! Un superbe concert , un site extra, et un ciel bleu ...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GilmourWood57

avatar

Messages : 1059
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : BZH

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Dim 7 Aoû - 19:54

Arvern_DG a écrit:
Une petit photo de l'effet spécial d'avant concert:

Il est fort ce David, prévoir l'insertion du prisme de Dark Side dans le ciel d'ARC-etSenans !

Nous devions pas être loin l'un de l'autre, j'ai une photo quasi identique ! Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat.c

avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Dim 7 Aoû - 20:30

GilmourWood57 a écrit:
Bon faute de temps ces derniers jours, je livre mes impressions sur le live d'Arc-et-Senans que maintenant (très envie de le faire, puisque je n'avais pas eu le temps de le faire après Chantilly et Nîmes).

Dans l'ensemble je dirai qu'on a eu une prestation un cran en dessous de Chantilly et de Nîmes (pour le 21). Et surtout deux set plutôt bancal. Je m'explique :

Set 1:

Un changement de setlist, qui m'a fait très plaisir, suppression de TGGITS au profit de la ré-introduction d'Us and Them. J'avais adoré TGGIST à Chantilly puis à Nîmes, mais je dois dire que le couple Money/Us and Them fonctionne toujours aussi bien. C'est du grand classique, j'ai toujours adoré Us and Them.

Durant ce premier set j'ai noté pas mal de fausse note, et pas seulement de Gilmour. Joao Mello au sax (que j'adore par ailleurs et que j'ai trouvé toujours autant inspiré) dès l'entame de son solo sur Us and Them, idem pour le papa noël au clavier (Chuck Leavell  Very Happy) sur Faces of Stone. Ceci étant dit on sent quand même le plaisir immense qu'il prend clavier en main, notamment sur What Do You Want From Me. David a semblé assez peu inspiré sur ses solos, particulièrement sur High Hopes ou il s'est bien emmêlé les pinceaux, avant cela  sur Faces of Stone.

Une complicité également moins évidente entre David et Chester Kamen. A l'image de Money, où les deux guitaristes s'étaient lâchés et nous avaient offerts un dialogue absolument sublime à Nîmes (et Chantilly dans une moindre mesure). J'ai trouvé Chester Kamen un peu effacé ce soir-là.

En ce qui concerne les choeurs, l'absence de Louise Mashall s'est cruellement faîte ressentir. Moins présents je trouve, peut-être faut-il regarder au niveau du mixage ? Surtout qu’on saît que Gilmour a des parties vocales compliquées à assurer, à eux de prendre le relais. Je ne les ai pas trouvé mauvais non plus, mais disons qu’ils m’ont fait moins bonne impression que précédemment.

Cela dit peut-être fallait-il y voir une fatigue générale. Depuis le 25 juin les dates ce sont enchaînées et la fatigue avec…

Il y a quand même eu du très très bon. A Boat Lies Waiting, un régal. The Blue un grand moment, du grand David qui récite ses gammes. Somptueux moment, un délice pour les oreilles. C'est typiquement le genre de morceau qui prend une toute autre tournure en live.


Set 2:

Un deuxième set qui débute tambour battant (c'est l'cas de l'dire !!). One of These Days suivi de Shine On... WHAAAAAA super, rien à redire (si ce n'est qu'on aimerait encore en ravoir !!). David comme un gamin, baguettes en main sur l'intro de OOTD, quel plaisir de le voir dans cet état de forme. Toujours sur OOTD une basse qui décoiffe, quelle claque. Un Pratt des grands soirs.

Fat Old Sun qui déboule... Je n'avais jamais été fan de ce morceau, jusqu'à ce que je lise les commentaires relatifs au FOS de Vienne 2006 puis à ce que j’avais vu et entendu à Orange en septembre dernier. Un FOS bien pêchu. Mordant avec le light show qui va bien.

Est venu ensuite Coming Back to Life que j'aime beaucoup à la base. C'est pour moi le titre en dessous pendant ce second set, les parties vocales sont très délicates à chanter pour Gilmour. Ça s’est largement entendu. Côté instrumental, je n’ai pas été particulièrement transporté par le solo.

La suite avec On an Island, à l'instar de The Blue, c'est pas un morceau qui m'emballe de trop mais en live... absolument génial. David nous a gratifié d'un solo majestueux.

Avant d'attaquer le bouquet final, on a eu le droit au duo (très) décrié. La fille dans la jupe jaune suivie de Today. Je trouve bien pensé de la part de David de faire une « pause » en introduisant le premier morceau cité. Le titre en lui-même ne me déplaît pas. Gilmour s’en sort admirablement bien dans cet exercice de style. Certes le rythme du concert redescend mais chacun fait le job, le clip est remarquable (nous ne l’avions pas eu à Orange, c’est peut être un élément qui traduit les nombreuses critiques de ce soir-là). L’écouter en live a toujours été un bon moment.
Je n'ai rien à reprocher non plus  à Today. On a un concert qui repart tranquillement après l'interlude jazzy. Là encore énorme satisfaction des claviers (notamment Chuck Leavell).

Là je m'attaque à la dernière partie !! Près de 3 quarts d'heure de bonheur ! Le rêve total.

Me voilà conquis par Sorrow (j'avais toujours eu du mal avant cette tournée européenne acte 2), une intro exceptionnelle, la suite irréprochable.
La basse tonitruante (une remarque générale sur l'ensemble du concert) qui a parfaitement été exploitée, j'en tremblais !! Un grand merci à ce vieux d'la vieille de cabri, Guy Pratt. Une patate d’enfer, toujours le sourire.

Le light show de Run Like Hell qui vous fracture le regard d’entrée d’jeu… mais que c’est bon. Petite anecdote pendant RLH et qui m'a fait sourire. J'étais placé juste devant le régit adossé contre les barrières, en plein milieu, j'ai regardé autour de moi et à ma gauche une large partie du public levait le poing alors qu'à ma droite pas grand monde le faisait. Enfin bref, cela traduit sans doute un peu le côté familial du concert.  C’est sympa aussi d’assister au même concert mais avec des ambiances différentes. J’ai adoré le côté frénétique voir même délirant par moment de Nîmes le jeudi mais là l’ambiance plus « posé » ne m’a pas déplu.

Le rappel... l'extase. J'adore ce moment où la scène est dans le noir, tu sais quel morceau va commencer. T'es sur tes gardes à attendre les premiers tic-tacs assourdissants retentir. Time fait toujours son effet...

Le clou du spectacle, Comfortably Numb, tout semble avoir été dit sur ce morceau légendaire. Chuck pour ouvrir sur la partie vocale, impeccable. Le solo grandiose, les lasers... C'est ce qu'on appelle en prendre plein la gueule !! Un solo dans la lignée de ce qu’il nous offre depuis Wroclaw. Très propre, très inspiré, un solo des grands soirs.

Merci David.

J'en profite pour saluer Pat.C, premier membre du forum que j'ai eu le plaisir de rencontrer avant ce live. Le hasard a fait que nous nous sommes retrouvés côte à côte pour vivre ce concert.

Enfin je conclurai sur une note très personnelle mais qui me tient à cœur. Je remercie mon père de m'avoir accompagné durant ce périple. Quelle semaine cela a été !!
Grosse claque émotionnelle pour chacun de nous deux. Nous retrouver ensemble pour assister à deux (nouveaux) live de Gilmour, des émotions et des sensations indescriptibles.

Bonjour à toi. Cool aussi de t'avoir rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symoon



Messages : 1120
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Dim 7 Aoû - 20:45

Arvern_DG a écrit:
In Any Tongue; un peu déçu du rendu en live, peut-être à cause du refrain chanté par les choristes
Je pense que sur le coup, David est trop juste. Même sur l'album, sur les deux premières notes chantées, on sent un bricolage (swap de voix avec un choriste ou mélange de prises) on sent un raccord entre le "How was", et le "I" et la suite.
Ca m'est apparu aux oreilles après Orange et avoir vu qu'il laissait la main, depuis ça me gâche un peu le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GilmourWood57

avatar

Messages : 1059
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : BZH

MessageSujet: Re: David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16   Jeu 25 Aoû - 12:25

Un mois déjà depuis le dernier concert de Gilmour en France (un mois et deux jours pour être exact Very Happy).
Dernière salve de photo de cette soirée magique !

Pour le caviar de Money !


Pour le retour d'Us and Them dans la setlist Very Happy


Pour ce petit carré qui fait des siennes sur l'écran circulaire Razz (d'ailleurs immédiatement réparé lors des 15 minutes de pause)


Sur les trois dates que j'ai fait j' n'ai jamais été conquis par High Hopes, mais qu'importe c'est la seule photo potable que j'ai de Gilmour à la lap steel guitar


Pour ce petit bonhomme qui fut très grand ce soir là, armé de ses basses, il a assuré le show... comme d'hab Very Happy


Sur Sorrow


C'est presque fini, encore le rappel !


Ouverture de la partie vocale de Comfortably Numb par l'excellent Chuck Leavell



Quelqu'un pourrait m'indiquer comment faire pivoter les photos qui sont dans le mauvais sens, please ?
Quand j'avais posté mes photos de Nîmes je me rappelle que Free Four avait corrigé cela, mais j'avais oublié de lui demander comment corriger le tir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 22 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
 Sujets similaires
-
» David Gilmour à la Saline Royale d'Arc-et-Senans (Besançon) le 23.07.16
» LA FENDER BLACK STRATOCASTER DE DAVID GILMOUR
» David Gilmour qui parle français
» David Gilmour
» David Gilmour et Roger Waters ensemble sur scène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Speak of Floyd :: ARCHIVES :: David Gilmour | Tournée 2015-2016-
Sauter vers: