Forum Pink Floyd David Gilmour Roger Waters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant
AuteurMessage
Marsu

avatar

Messages : 8025
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 11:36

Je prends volontairement un peu les devants pour éviter que demain ce soit le bordel sur le forum :

Sur ce topic, vous pouvez donner (enfin) votre avis sur l'album entier et sur ses différents morceaux.


Quelques petites remarques :

- Les balises spoiler ne sont plus requises, vu que si vous postez ici c'est que vous connaissez tous l'album, en vente à partir du 7 dans quelques pays.
- Pour faire en sorte que vos posts soient les plus intéressants possibles, essayez d'éviter un simple "c'est génial" ou "c'est nul". Les discussions gagneront ainsi en qualité !
- N'oubliez pas que votre avis évoluera au fil des écoutes, n'hésitez donc pas bien entendu à vous auto-citer et à redonner votre avis plus tard, si celui-ci a changé.

Voilà, je quitte ce topic et vous y rejoindrai à partir du 10 Wink.

(N'oubliez pas l'émission spéciale Endless River le vendredi 14 au soir sur Feeling Floyd, émission que je présenterai en direct.
Vous serez en effet tous invités sur le tchat ce soir là pour découvrir / commenter l'album, que je diffuserai en entier sur la radio).

________________________________________________________________
David Gilmour & Rick Wright, 16 mars 2006 (Paris, Olympia)
Roger Waters, 3 mai 2007 (Paris, Bercy)
Roger Waters, 30 mai, 31 mai, 30 juin, 1er juillet 2011 (Paris, Bercy)
Roger Waters, 21 septembre 2013 (Paris, Stade de France)
David Gilmour, 25 septembre 2015 (Londres, Royal Albert Hall)
David Gilmour, 16 juillet 2016 (Parc de Chantilly)
David Gilmour, 30 septembre 2016 (Londres, Royal Albert Hall)
Exposition Their Mortal Remains, 26 mai 2017 (si si, ça compte :p)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsesmusicales.wordpress.com/
Korgman

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 15:19

première impression après une écoute faite volontairement sur enceintes: une magnifique expérience sonore. Un album souvent assez sombre et inquiétant.

Je réécoute ça ce soir au casque pour écrire mon véritable avis. C'est clairement un album complexe, pas du tout "easy listening" qui nécessite plusieurs écoutes pour donner son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 15:37

Après écoute > avis à chaud...

Plutôt surpris et content. Je ne vais pas me lancer dans une analyse détaillée.
Plutôt un avis global.

Je classe vraiment cet album à part dans la discographie de Pink Floyd.
C'est de l'ambiant  assez planant dans lequel chaque fan du Floyd devrait plus ou moins se retrouver.
A mi chemin entre du Jarre, Vangelis, Mike Oldfield et du Pat Metheny (Imaginery Day) - le tout à la sauce Pink Floyd Cool
Est reconnaissable des sonorités pas entendues depuis Saucerful of Secrets ou Wish You Were Here. Sur ce point, les journalistes avaient plutôt raison.
Effectivement les 4 faces sont distinctes les unes des autres. Avec des sonorités elles aussi différentes selon la face.
Certains passages sont carrément psychédéliques ! D'autres dans l'esprit Division Bell (Face 4)

Je suis très surpris d'entendre Nick Mason rejouer façon Saucerful of Secrets Smile  Je ne pensais pas retrouver ceci sur un album du Floyd du XXI siécle !
Concernant Gilmour, il n'y a pas à de solo à proprement parler - tout du moins à la Comfortably Numb, plutôt des licks plus ou moins long qui se baladent tout au cours de l'album.
Autre surprise, la basse sonne très Waters. Que se soit dans la sonorité que dans le jeu...  

Maintenant, il y a des faiblesses:

Anisina ! Même dans le contexte, ce morceau se fond mal dans l'album. Il arrive comme un cheveu sur la soupe. Sans revenir sur le morceau lui même que je trouve toujours aussi mauvais, je pense que c'est la faute, le seul véritable faux pas de cet album.
D'autre part, certains morceaux manquent cruellement de partie vocales avec ou sans paroles. Allons-y en est l'exemple flagrant.
En outre, Louder than Words conclus comme je le pensais déjà, l'album d'une manière trop abrupte. Solo sans inventivité, mélodie correcte mais sans plus. Rien de transcendant. Ce morceau tient la route, mais c'est quand même dommage de conclure là dessus.


Après écoute, je trouve que cet album conclu et résume de manière élégante la carrière de Pink Floyd. Il la résume car les 4 faces semblent pour moi représenter grâce à leurs sonorités, les différentes périodes du Floyd.

The Endless River est trip sonore, un voyage assez inattendu.
Pour apprécier cet album, il faut clairement se mettre au calme dans son canapé. Une clope (ou autre), un verre à la main et apprécier.

Concernant la qualité sonore, cet album est clairement pensé pour une écoute 5.1. Cela se ressent bien. J'ai hâte de l'écouter en 5.1 24/96....


Dernière édition par telecaster49 le Jeu 6 Nov - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gidehault

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 43
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 16:07

Mon avis ne sera pas très différent des quelques-uns ci-dessus : après de nombreuses phases alternées d'espoir puis de crainte, au fil des quelques extraits distillés ici ou là, je peux pousser un grand "ouf" de soulagement : ce n'est pas Dark Side, ce n'est pas The Wall, ça reste un disque compilant des morceaux assez dispersés, mais c'est une conclusion qui n'est pas honteuse du tout à la longue histoire du groupe.

Je suis moi aussi agréablement surpris par l'ambiance du disque, par les sonorités oubliées qui reviennent avec un son agréablement moderne. J'ai été très inquiet des capacités de ce bon vieux Nick, en écoutant des "poum-tac" peu inspirés dans les premiers extraits, le reste du disque est bien plus convaincant quant à ses contributions.

Je pourrais disserter sur la faiblesse d'Anisina, sur l'absence de tel ou tel truc, mais je vais plutôt appuyer sur "Play" une fois encore :-) Quel bonheur ! Merci pour ce cadeau.

Reste maintenant le plus long, mais aussi le meilleur : laisser le disque "grandir" en soi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnet Rouge

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 49
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 16:09

Acheté ce midi à l'Espace Culturel Leclerc de Nantes La Beaujoire. Dispo 4 jours avant la date officielle !
C'est pas encore un avis, car pas encore écouté, mais comme je ne voulais pas déflorer la pochette à ceux qui ne l'ont pas encore... De toute façon si j'ai un avis à défendre ce ne sera qu'après au moins 10 écoutes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss49

avatar

Messages : 3714
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 39
Localisation : the west

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 16:24

Une écoute et... bonne surprise ! Et je dirai que pour l'instant je pense que le principal point faible est la promotion du disque Laughing
Les morceaux qui "affaiblissent" l'album sont, pour moi, les extraits que l'on a eu (je mets aussi Anisina comme un extrait par le fait qu'elle prend sens dans l'ensemble de la Side 2 !! Par contre, je n'ai pas dit qu'elle me plaisait pour autant, mais je ne la trouve pas si honteuse que ça !!). Et je trouve qu'au final Louder Than Word n'était pas si nécessaire que ça ! Que c'est une sorte de bonus pour dire un adieu écrit ou plus solennel à Rick !

Le son est déjà impressionnant sur format merdique ! Shocked Ça va péter du feu de dieu sur support, je le sens !

Sinon, Nervana, c'est un morceau bonus ?? It's fu**ing Rock & Roll Shocked Ça faisait longtemps que David n'avait pas "rocké" comme ça !! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gidehault

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 43
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 16:33

Kyuss49 a écrit:
Et je dirai que pour l'instant je pense que le principal point faible est la promotion du disque Laughing

En même temps, pour ceux qui se souviennent, on était déjà à l'époque beaucoup à faire sacrément la gueule quand le premier truc qu'on avait eu à entendre de TDB était "Take It Back" :-)

Et je plussoie pour "Nervana", c'est un OVNI complet sur un disque de Pink Floyd, mais c'est très réjouissant d'entendre ça ! Je suppose que les bonus sont des extraits des bandes de 1994 non retravaillées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floyder
Modérateur
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 16:34

Je suis en train de me mettre des baffes pour pas le télécharger au boulot et le découvrir en écoute sur PC via un casque merdique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss49

avatar

Messages : 3714
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 39
Localisation : the west

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 16:35

OMNI plutôt ! Wink  

Mais pas d'accord, car ils ont fait quelques titres plus "durs" dans certains disques (One Of These Days, Nile Song, certains titres de The Wall... etc) !


Dernière édition par Kyuss49 le Jeu 6 Nov - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
if

avatar

Messages : 4968
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 41
Localisation : Saint-Clément

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 17:00

Kyuss49 a écrit:


Le son est déjà impressionnant sur format merdique ! Shocked Ça va péter du feu de dieu sur support, je le sens !


Oui, c'est assez bluffant !
Je dois dire que l'écoute au casque est absolument fantastique et le traitement sonore ainsi que la trame musicale sont assez proches de Broken China, ce qui n'est pas pour me déplaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss49

avatar

Messages : 3714
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 39
Localisation : the west

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 17:08

C'est carrément mieux de "terminer" avec The Endless River, qu'avec Division Bell !
Je trouve qu'avec ce disque la boucle est (plus) bouclée ! Il y a plein de "références" à la carrière du Floyd dedans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J.J.
Modérateur
avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 40
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 17:29

Kyuss49 a écrit:
 C'est carrément mieux de "terminer" avec The Endless River, qu'avec Division Bell !
Je trouve qu'avec ce disque la boucle est (plus) bouclée ! Il y a plein de "références" à la carrière du Floyd dedans !

Oui, c'est encore un peu tôt pour que j'écrive mon avis ici, mais la première chose que je peux dire c'est ça : il y a énormément de passages, phrases musicales, ou autres clins d'oeil (volontaires ou pas ?) qui font penser "tiens j'ai déjà entendu ça *". C'est particulièrement plaisant. (Et ce sera marrant de retrouver toutes les références du coup !)

*en vrac : du Shine On, du Broken China, du Wet Dream, du Saucerful, du Meddle, ...

________________________________________________________________
For long you live and high you fly
And smiles you'll give and tears you'll cry
And all you touch and all you see
Is all your life will ever be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floyd_Le_Grand

avatar

Messages : 5342
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 68
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 17:46

if a écrit:
Kyuss49 a écrit:


Le son est déjà impressionnant sur format merdique ! Shocked Ça va péter du feu de dieu sur support, je le sens !


Oui, c'est assez bluffant !
Je dois dire que l'écoute au casque est absolument fantastique et le traitement sonore ainsi que la trame musicale sont assez proches de Broken China, ce qui n'est pas pour me déplaire !

Si un watersien pense ça,ça me rassure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
if

avatar

Messages : 4968
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 41
Localisation : Saint-Clément

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 18:27

Floyd_Le_Grand a écrit:


Si un watersien pense ça,ça me rassure!

Et bien il faut quand même bien dire que cet album sonne bien moins Gilmour/solo que AMLOR (ce qui était une de mes craintes...) donc tu vois bien ma satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CryingAngel

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 47
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 19:00

On y trouve des touches de Meddle et de Animals ? Comme ce qui avait été annoncé par les journalistes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://judgement4.free.fr/index.php
Chapter24
Modérateur
avatar

Messages : 585
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Sud Ardèche/Gard

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 20:23

Floyder a écrit:
Je suis en train de me mettre des baffes pour pas le télécharger au boulot et le découvrir en écoute sur PC via un casque merdique

if a écrit:
Kyuss49 a écrit:


Le son est déjà impressionnant sur format merdique ! Shocked Ça va péter du feu de dieu sur support, je le sens !


Oui, c'est assez bluffant !
Je dois dire que l'écoute au casque est absolument fantastique et le traitement sonore ainsi que la trame musicale sont assez proches de Broken China, ce qui n'est pas pour me déplaire !

Bon, je me suis mis des baffes aussi mais j'ai craqué à cause des commentaires du dessus. Confirmation pour ma part, son fantastique, ambiance géniale, je viens de passer un moment délicieux. Deux frissons de poils de 50 centimètres de haut au tout début de l'album et au début de la face 3, là j'ai même eu plus que ça.
J'attends encore mieux avec les supports officiels mais je dois dire que déjà j'ai passé une super heure à écouter un album à la fois extraterrestre et complètement familier, c'est très difficile à décrire comme sensation.
Voilà juste pour une première impression, vraiment positive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chapter24
Modérateur
avatar

Messages : 585
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Sud Ardèche/Gard

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 20:52

gidehault a écrit:

Je suis moi aussi agréablement surpris par l'ambiance du disque, par les sonorités oubliées qui reviennent avec un son agréablement moderne. J'ai été très inquiet des capacités de ce bon vieux Nick...

Reste maintenant le plus long, mais aussi le meilleur : laisser le disque "grandir" en soi !




J.J. a écrit:
Kyuss49 a écrit:

Oui, c'est encore un peu tôt pour que j'écrive mon avis ici, mais la première chose que je peux dire c'est ça : il y a énormément de passages, phrases musicales, ou autres clins d'oeil (volontaires ou pas ?) qui font penser "tiens j'ai déjà entendu ça *". C'est particulièrement plaisant. (Et ce sera marrant de retrouver toutes les références du coup !)

*en vrac : du Shine On, du Broken China, du Wet Dream, du Saucerful, du Meddle, ...


CryingAngel a écrit:
On y trouve des touches de Meddle et de Animals ? Comme ce qui avait été annoncé par les journalistes ?

@CryingAngel: plus haut tout est dit. C'est comme le bon vin, chacun y trouve les saveurs auxquelles il est sensible en premier, puis à force de gouter on revient sur d'autres composantes qu'on n'avait pas senti alors que d'autres les avaient trouvées...
Pour répondre à ta question de prime abord je reste calé sur Saucerful et Ummagumma pour les vieux, SOYCD flagrand et AMLOR et DB bien sûr. Pour l'instant pas de Meddle ni Animals pour ma part, mais ça va peut être venir?
Sinon, très présent sur la première partie: le riff qui me fait toujours penser à la Carrera Panamericana (genre de Run Like Hell plus cool et sans paroles agressives)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
schdamien77

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : 91

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 20:57

Pas encore l'album, mais à vous lire, moi qui adore déjà Anisina qui semble être le bémol de l'album, p****n que j'ai hâte !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss49

avatar

Messages : 3714
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 39
Localisation : the west

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 21:00

J'ai trouvé aussi quelques ambiances oppressantes avec des claviers très Welcome To The Machine ! Pour Meddle, ce serait plutôt au niveau de quelques passages de guitares acoustiques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CryingAngel

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 47
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 21:24

Première écoute.  Un album complètement différent des autres, mais ça, c'est un des secrets Pink Floyd. Très "ambient", avec plein de références, et l'ensemble n'a rien à voir avec la médiocrité des extraits proposés avant. Ouf !  C'est vraiment particulier comme écoute, ça a quelque chose d'indéfinissable, on a l'impression qu'il fallait ce disque pour terminer l'histoire. J'ai l'impression d'un album très riche, très dense, tout cela me semble trop court, et il y a matière à plusieurs albums rien qu'avec celui ci. Comme si on disait :  "si Pink Floyd avait été éternel, voici sur quoi on aurait pu développer". En un petit peu moins d'une heure, on fait le tour de l'univers, on voit un peu de tout, mais pas assez, on en redemanderait presque. Ça passe trop vite.
Bon c'est pas le meilleur Pink Floyd loin de là, mais largement mieux à ce que je pouvais m'attendre.  Et comme dit plus haut, que l'histoire se termine sur ce disque, c'est une belle épitaphe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://judgement4.free.fr/index.php
Chapter24
Modérateur
avatar

Messages : 585
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Sud Ardèche/Gard

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 21:28

CryingAngel a écrit:
Première écoute.  Un album complètement différent des autres, mais ça, c'est un des secrets Pink Floyd. Très "ambient", avec plein de références, et l'ensemble n'a rien à voir avec la médiocrité des extraits proposés avant. Ouf !  C'est vraiment particulier comme écoute, ça a quelque chose d'indéfinissable, on a l'impression qu'il fallait ce disque pour terminer l'histoire. J'ai l'impression d'un album très riche, très dense, tout cela me semble trop court, et il y a matière à plusieurs albums rien qu'avec celui ci. Comme si on disait :  "si Pink Floyd avait été éternel, voici sur quoi on aurait pu développer". En un petit peu moins d'une heure, on fait le tour de l'univers, on voit un peu de tout, mais pas assez, on en redemanderait presque. Ça passe trop vite.
Bon c'est pas le meilleur Pink Floyd loin de là, mais largement mieux à ce que je pouvais m'attendre.  Et comme dit plus haut, que l'histoire se termine sur ce disque, c'est une belle épitaphe .
Très bien formulé, j’adhère! Et j'ai trouvé la partie Animals  de JJ, bien évidente d'ailleurs, Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MOB

avatar

Messages : 2148
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 46
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 21:37

Je repose ici le compte-rendu que j'avais mis en spoiler il y a quelques jours sur le topic d'attente:

Voilà, je viens de l'écouter pour la première fois, en entier, le casque bien vissé sur les oreilles!
Ce ne sont donc que mes premières impressions, et je sens que cet album va probablement nécessiter plusieurs écoutes afin de révéler peu à peu ses joyaux.

Je rassure ceux qui détestent Anisina: c'est la pire de l'album, une sorte de Terminal Frost en moins bien (c'est tout dire). La progression d'accords de Rick sur celle-là est très banale, et même en ajoutant quelques touches aériennes (saxo, clarinette, guitare), ils ne sont pas parvenus à faire décoller ce morceau. Certains aimeront les sonorités de ce morceau, se sentiront enveloppés par ces sons, mais à la base c'est trop faible que pour devenir un bon morceau.
En fait, Anisina clôture la Side 2, et elle tombe un peu comme un cheveu dans la soupe. L'album aurait été bien mieux - et plus cohérent! - s'ils avaient retiré ce morceau de l'album (qui aurait fait 50 minutes au lieu de 53 minutes).

Revenons à l'album dans sa chronologie:

- Side 1: une sorte de mise en bouche, on sent bien que l'accent sera mis sur les prises claviers de Rick (au moins pour les 3 premières Sides, la 4ème étant plus orientée Gilmour). C'est plaisant, et les sons sont bien enveloppants, avec les petits bruitages de circonstance pour le Floyd. Les sons de claviers font penser à Shine On, et cette Side tourne autour d'un morceau au rythme ternaire (It's What We Do) dont l'extrait n°1 révélé par la maison de disque est tiré. Je devrai écouter cette Side 1 plusieurs fois avant de me faire une idée définitive, mais c'est assez prometteur.

- Side 2: cette face est assez "monotonale" (en ce sens qu'il y a peu de changements d'accords et que le groupe fait surtout naître un groove sur une même tonalité), mais ça passe bien, en tout cas pendant 8 minutes, avant que le morceau final Anisina ne vienne clôturer cette Side de manière faiblarde.

- Side 3: pour moi c'est la meilleure! Pas de longueur, pas d'impression de "collage" (les différents morceaux s'enchaînent de manière naturelle) et l'orgue de Rick joué à l'Albert Hall en 1968 vient très majestueusement entrecouper ce "Allons-y" qui du coup donne bien mieux que sa version démo un peu "nue" qui circule depuis l'année passée ("Untitled #1" sur le Secret Rarities Rev.A). Le morceau Talkin' Hawkin' clôture cette Side très réussie, avec la voix électronique de Stephen Hawking, et notamment le fameux "All we need to do, is make sure we keep talking" qui était sur Keep Talking.

- Side 4: très bonne Side également, plus orientée Gilmour (même si on entend Rick, les compos sont de Gilmour), qui je pense va s'améliorer au fil des écoutes. Louder Than Words est un bel épilogue pour moi, et une très bonne compo. Le solo pourrait être plus long (et un peu moins "téléphoné", c'est du Gilmour pur jus), mais ça n'enlève rien à la beauté des mélodies chantées, au crescendo de ces choeurs (que Gilmour ne voulait pas au départ!), et à cette mélancolie qui s'installe au fil des écoutes.

En résumé, mes premières impressions sont très positives. Les watersiens n'aimeront probablement pas (on n'est plus dans le concept, dans le "protest song", dans des couplets/refrains bien enlevés). Certains gilmouriens non plus d'ailleurs (pas de solo héroïque sur une rythmique implacable). Mais en prenant cet album comme un album qui sonne bien floydien et qui met en avant les ambiances, les atmosphères, on ne peut être que ravi. Il faudra peut-être du temps pour que certaines transitions d'un morceau à l'autre deviennent naturelles (mais après tout, Echoes est aussi un "collage" qui ne révèle toute sa beauté que lorsqu'on a apprivoisé sa structure au fil d'écoutes successives), mais je suis optimiste sur ce point.

Mon regret est qu'ils n'aient pas utilisé le très beau "Untitled #2" du "Secret Rarities", en lieu et place du #3 (le décevant Anisina donc).

Je pense que je finirai par préférer cet album à Division Bell. Il n'y a peut-être pas les belles envolées qu'on y trouvait, mais cet album-ci est plus cohérent (Division Bell alternait le sublime au franchement moyen). Ceci dit, ça ne remplacera pas un Meddle, un Wish You Were Here ou un Animals (mon favori!), mais l'exercice est pour moi réussi et le résultat tout à fait honorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MOB

avatar

Messages : 2148
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 46
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 21:48

Je recopie également le compte-rendu de RonToon, qui vaut la peine d'être lu car il est écrit par un passionné qui connaît l'histoire du groupe et a écouté suffisamment de fois l'album pour commencer à avoir un avis plus ferme:

The Endless River – A Pink Floyd Tapas-try

I’ve listened to The Endless River, the new Pink Floyd album (never thought I would type that last bit again in my lifetime), nearly a dozen times and I really like it for what it is and then some and its shortcomings seem quite forgivable.

I’m certain that this album will be divisive, dividing fans with little compromise; they’ll either love it or hate it and the haters have a lot of ammo here. The Endless River is indeed an ambient, at times trippy, instrumental album featuring enough classic sounding Gilmour, Wright, and Mason to offer some tried-and-true familiarity to the four suites referred to as “sides.”

For the most part the individual tracks work well within each side but at first may feel like disconnected bits and pieces stitched together as four Frankensuites. This isn’t to say that they don’t work well together – they do, although they may not work together as well as their contemporaries like Atom Heart Mother, Echoes, and Shine On. These classic songs are all made up of bits and pieces and coalesce as a single, seamless composition. After the first few listens the ambient instrumental tracks on this record appear to come and go without purpose at times but the more familiar I become with this album the more their place and purpose in the sonic architecture becomes apparent.

The Endless River is a wonderful gift. It’s Pink Floyd strolling down memory lane offering instantly recognizable pieces of their history in both the sounds they’ve produced over the years and through some melodies as well. The Endless River is a musical tapestry which rewards fans with each successive listen. Now that I stopped paying attention to where each song (and side) begins and ends and have finally given into “go with the flow, wherever it goes” I’m able to enjoy it a lot more. And this doesn’t come off sounding like a bunch of Division Bell rejects at all. In fact, if the back-story of this album was not revealed I don’t think many people would have guessed that some of these tracks had their origins 20 years ago. From the sounds of Piper through The Wall, plus the more modern-day Floyd sounds of Division Bell, On An Island, and Broken China, the sonic history of the band is faithfully represented here. And Richard Wright does not merely contribute to this album but rather a featured musician who is offered the spotlight on numerous occasions. The production values are as good as one would expect from this band that has always been sonically at the top of its game.

Gilmour appears to be correct in stating that this music isn’t for the iTunes generation who tend to download select tracks rather than an entire album. This release has the potential to inspire that generation to plug in their headphones and light up to an entire album listening experience. And the 5.1 crowd should love this as well regardless of whether they like it or not as a Pink Floyd album.

Side One begins with Things Left Unsaid, a sonic collage and fitting prelude to this ambient album. Dialogue from all 3 band members is strategically placed amidst a wash of synthesizers which crescendo, crash, and subsequently mellow out. Rick gets time to slowly stretch out his trademark multi-layered keyboard sound before Gilmour joins in with a floaty electric and acoustic guitar. Quite spacey and ethereal at times, this track takes its time and sets the tone for the album. A successful lift-off.

The aptly titled second track, It’s What We Do, almost immediately shifts into synth mode featuring Rick’s instantly-recognizable keyboard sound from Shine On (Part I). When Nick and David finally join in the song really comes together (which at first reminded me of the title track from On An Island) and continues with that On An Island/Barn Jam vibe and Gilmour eventually gets to kick back with some wonderful blues licks. This track has a classic Floydian sound augmented by a modern production and at over 6 minutes in length I wish there were more songs like this on the record.

Ebb And Flow begins with Rick’s light multi-layered synths ping-ponging across the soundscape and Gilmour joins in with a very mellow guitar (I think both electric and acoustic). It’s a short 1½ minutes of music used to end the suite and is a pleasant track, almost an unspoken lullaby. Ambient noises take up the final 20 seconds of this song and I feel that the three songs on this “side” form a fairly cohesive suite and work better as a whole rather than pulling them apart dissecting them as individual songs as I just did.

Side Two kicks off with Sums which after a very short ambient intro similar to Cluster One quickly changes up with a keyboard sound reminiscent of the opening of Astronomy Domine (very exciting to hear this!). It’s repetitive, a bit hypnotic, and doesn’t prepare you for the crash of Gilmour’s guitar or the disco beat of Another Brick In The Wall (Part 2) which follows. Gilmour, Wright, and Mason all have the opportunity to shine here and the track soars. The feel of the song reminds me a bit of the instrumental break from Keep Talking but this has more bite to it with a driving rhythm and once it takes flight it never looks back. A perfect wake-up call after being mellowed out by the previous track, an emotional balance found throughout this entire album.

Skins continues to feature Nick, this time in a repetitive drum pattern, a distant cousin from A Saucerful of Secrets but less abstract and once again leaning towards the tribal side. Nick is the focus of this track and he’s immersed in spacey keyboard and guitar washes. You gotta have balls to attempt stuff like this and these old guys have “a nice pair” indeed. This song, and its place on this record, reminds me of the percussive breaks during The Man & the Journey suites. The final 25 seconds or so are another generically spacey, ambient segue into the next track and luckily these guys are good at spacey, ambient segues.

Rick’s flurried synths are quickly answered by Gilmour’s familiar high-octave guitar tone in Unsung. A series of long dramatic piano and guitar chords follow almost suggesting that this could have been a lost piece from The Wall. It doesn’t really go anywhere other than the purpose of stitching 2 songs together. And at a fleeting 1:07 it surely serves that purpose well.

Most people have probably heard Anasina by now. It’s one of the songs that I felt could have benefitted from lyrics as well as the opportunity for a grand anthem of a chorus. Simple tunes and simple chord structures are perfect for anthems (they’re so easy for everyone to sing as well) and this could have been a real Floydian classic. This track sounds less like an ambient piece and more like a traditional song which would lend itself to having lyrics/vocals. Despite this, I still really love everything about it, a great track to end the second suite and Gilmour’s final solo is a wowzer! One of my favorite tracks on the album. A bit of thunder and rain and Side Two is over as is half of the new album.

Side Three features 7 tracks, almost doubling the number of songs on most of the other suites. The beginning of The Lost Art Of Conversation reminds me of a Richard Wright instrumental from Broken China (don’t ask me which one) followed by a lovely jazz-influenced classic piano piece floating above a bed of synths. I’ve always enjoyed listening to Rick playing piano and this is a brief unexpected treat (which is closer to Zabriskie Point’s “Love Theme” than “Us & Them”) seamlessly segues into the next song. It’s a perfect set-up for the next track and for the third suite as a whole.

On Noodle Street features a backbeat including bass (reminding me of Brick 1 this time) and drums but doesn’t go seem anywhere and for a second or two I almost expected a vocal track. A smoky-bluesy-spacey brief mini jam equally featuring keyboards and guitars that sachets by in under 2 minutes. Another track that works much better within the context of the “side” rather than under individual scrutiny.

The start of Night Light reminds me of the opening guitar sound of Keep Talking (which also bookends the piece) but the song quickly peters down to more synth washes and some guitar musings from Gilmour. Slow and a bit heavy handed this song compliments the previous track. In fact the first three tracks form one of the most cohesive listening experiences within the context of this suite and album.

Allons-y (Part 1) is another welcome departure from the mellow, ambient tracks and I’m thankful that each side has a break-out track like this. Featuring a rhythm guitar recalling Run Like Hell, it’s an upbeat showcase for Gilmour who is able to cut loose again. The track reminds me of the same type of instrumental David played on SNL back in the day and is another highlight of the album.

And speaking of highlights, when Allons-y transitions into Autumn ’68 it’s another one of those sublime moments of genius. I love that this bit of Rick playing on the Royal Festival Hall organ was included here and it stands on its own for the most part, nearly overdub free (Gilmour does add some acoustic guitar playing towards the end). It fits right in with the sound of the modern production and doesn’t appear to be dated in any way. I wish that more was included but I’m still ecstatic to have this included at all. And with another wash of synths the backbeat returns us to Allons-y (Part 2) which in retrospect seems like a single song with Rick’s organ solo serving as a bridge.

Talkin’ Hawkin’ is the last song of the 7-song cycle of the 3rd suite and once again slows things down which starts out as another dramatic blues number (in ¾ time) with backing vocals (love the “ah’s”). I enjoyed this so much that I wish it played out a bit longer before Stephen Hawking’s familiar voice is heard in a short monologue which ends by reprising his vocal contribution to Keep Talking. A dramatic piece that ends with a 30-second ambient drift-off to conclude Side Three (I personally would have preferred a big finish with a clean cut to another ambient drift-off). This is one of the “sides” that didn’t seem as cohesive as it does now that I’ve listened to it a few more times.

Side Four, the final suite, begins with panning electronic pulses but the Calling soon kicks into heavy mode, or at least attempts to. This is another piece where certain parts remind me of one of the instrumental tracks from Broken China and I recognized a sound effect from Welcome to the Machine quickly fly by. As an individual composition this seems to simply hang around for 3 ½ minutes and at times could pass for inclusion on Bowie’s “Low” album. Don’t get me wrong, it’s a solid track and serves as a nice intro to the final suite but nothing more, another song which works best in context with the songs which follow it.

Eyes To Pearls begins with the all-too-familiar guitar pattern of Set The Controls that can be designated as an homage or a rip-off of the original (I prefer homage and wonder how Roger would feel about this). Even Nick’s drumming is a tribute to that classic Floyd track and one can almost sing the words of Set The Controls over it. But that’s all it offers. While the original is a dynamic marvel spaced-out marvel this track offers nothing more than an echo of its mantra which I guess was its purpose. Regardless of the similarities I still like it and it works well within the context of the suite and the album, an observation I seem to be continuously repeating.

The opening acoustic guitar of Surfacing recalls Poles Apart but this changes as soon as the song kicks into gear. This is another welcome upbeat change from some of the more solemn, ambient numbers featuring Mason on drums, a bed of synths from Rick, and more signature guitar work from David. I love moments like this where David is afforded the opportunity to cut loose.

The sound of church bells (from Fat Old Sun) leads to the final track that we’re all more than familiar with by now, Louder Than Words, which serves as a perfect conclusion to this side and to the album as a whole. I really like this song a lot (even Polly’s lyrics) but in context it makes me feel like a couple of other songs could have had lyrics as well. That’s one of my minor criticisms, I feel that additional lyrics could have been written for at least one or two other tracks besides Louder Than Words and the album may have been better by doing so.

Dissecting the album like this in the form of the written word will do little to prepare you for the actual listening experience. It’s kind of like explaining colors to a blind person.

There are many things that this record was not meant to be and this was not meant to be classic Pink Floyd album, nor was reaching for a bar like that ever considered. It’s new and familiar at the same time because so much of it sounds like Floyd. The weakest link after initial listens seems to question the choice of architecture of this album but slowly becomes clearer with each successive listen.

I personally like the album more with each spin and I know that it will grow on me even more over time because I already love it. I’m not sure how I feel about this being the final Pink Floyd record, especially considering the chronological significance, but I do like it a lot as a Pink Floyd album. And this is most definitely a Pink Floyd album despite what its detractors might say. The Endless River is an homage to all things Floyd which ended up exceeding my wary expectations and for this I am very grateful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
It's What We Do



Messages : 2
Date d'inscription : 06/11/2014
Localisation : 33

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 22:12

bonsoir à tous et à toute.
Je me suis inscrit sur ce forum il y a quelque années mais l'actu du floyd étant au point mort et ayant perdu mes login je vous suivez sans m'enregistrer.Après l’écoute de TER je reviens pour donner mon avis.Cet album et un vrai délice.des le début le voyage commence pour 40 ans de floyd.Je trouve l'album bien fait, bien équilibré et bien mixé.on y retrouve tous les sons qui font l'identité de pink floyd.
Gilmour, Mason ainsi que le regretté Rick nous ont fait un beau cadeau.Je ne vais pas disséquer l'album d'autre personne plus calé que moi le ferons Wink mais j'ai le sentiment que cette album et un testament musical d'un des meilleurs groupes de tout les temps.Mon seul regret est que Waters n'ai pas fait parti du projet car il y avait toute sa place.Je vous souhaite a tous une bonne écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian Gilmour

avatar

Messages : 907
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)   Jeu 6 Nov - 22:29

Je reviendrais plus largement sur ce que je pense de The Endless river. Tout ce que je peux dire de manière courte et concise c'est que cet album est un véritable CHEF D'OEUVRE ! Et mis a part une indéniable mauvaise fois cet album ne fait que confirmer ce que l'on savait déja. La musique de Pink Floyd c'est David Rick et Nick. Incontestablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Endless River : votre avis sur l'album (topic unique et SPOIL)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 43Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre avis sur l'album Rattle That Lock
» [Débat] Qui représente le mieux le blues à votre avis ?
» [Topic Unique] Les garcons avec Lux
» [TOPIC UNIQUE] Les tatouages de Harry
» Votre avis sur "Oui... mais Non"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Speak of Floyd :: ARCHIVES :: The Endless River-
Sauter vers: