Forum Pink Floyd David Gilmour Roger Waters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chronique d'un vynil : Animals

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
lvri



Messages : 1765
Date d'inscription : 06/07/2014

MessageSujet: Re: Chronique d'un vynil : Animals   Lun 23 Jan - 21:03

Pour comprendre un peu : il y avait bien eu un proshot au début de la tournée ? Ces bandes ont été détruites, ou c'était juste une fausse info ? Ils en parlent de mémoire dans Pigs Might Fly pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickky 64

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 45
Localisation : Ascain 64 / Villenave d'Ornon 33

MessageSujet: Re: Chronique d'un vynil : Animals   Mer 25 Jan - 22:44

Bonsoir !

Perso, Animals fait partie de mes albums préférés...je me souviens encore du jour ou je l'ai acheté chez mon disquaire !  
j'avais trouvé la pochette très sombre...et aussi la musique ! mais j'ai de suite accroché... ce côté "roots", les guitares rageuses...très différent de WYWH, et déjà préfigurait "The Wall"...le chainon manquant quoi !

Pour ce qui est d'une vidéo de concert de la tournée '77 si la rumeur dit que les bandes auraient été détruites, alors on peut rester confiant ! car il a toujours été soutenu que l'enregistrement de la chanson "Wish You Were here" en version alternative avec Grapelli au violon avait aussi été perdu...et elle est "miraculeusement" apparue dans la réédition Immersion !

Plus sérieusement on sait (Mason l'a confirmé plusieurs fois) que tous les concerts de cette fameuse tournée "In the Flesh" ont été enregistrés, donc on aura tôt ou tard une sortie officielle...probablement dans un coffret "immersion" à venir.
Tout comme je pense que l'on aura un jour un témoignage officiel de "Dark Side live"  à l'Earls Court de Londres en mai 1973 (Mason l'a aussi évoqué dans son bouquin)
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickky 64

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 45
Localisation : Ascain 64 / Villenave d'Ornon 33

MessageSujet: Re: Chronique d'un vynil : Animals   Mer 1 Fév - 21:02

Bonsoir !

Je viens de jeter un coup d'œil au bouquin Pigs Might Fly...

Ca parle bien d'un concert filmé mais pour la tournée US de 1975...pas celle de '77.

je cite :
"le groupe avait fait toute sa promotion autour d'un seul et même concert filmé, à diffuser dans toutes les grandes villes à l'approche de la tournée. La stratégie s'était révélée payante: les 67 000 billets du Los Angeles Sports Aréna s'était vendus en une seule journée"

Si ces bandes existent bien, on peut encore rêver...!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vogesus

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31
Localisation : Épinal

MessageSujet: Re: Chronique d'un vynil : Animals   Ven 3 Fév - 16:41

N.B. : Je trouve cette idée de Chronique intéressante, nonobstant les fautes du primo-opinant (mais nous ne sommes pas à la dictée de Pivot et chacun fait comme il peut). J'apporte donc ma "brique", comme on dit dans les milieux watersiens... dont je fais partie (cf. mon avatar)
Merci au passage à mon cousin P de m'avoir fait découvrir Pink Floyd il y a plus de 20 ans.


Animals est un album que j'ai connu au lycée et ce furent des écoutes intensives et répétées pendant longtemps (d'ailleurs un jour en entendant le sifflement dans "Dogs" à la dixième minute, je beuglai en croyant que mon père m'appelait et je lui "répondis" que je ne mettrais pas moins fort - adolescence quand tu nous tiens) ; je le redécouvre maintenant (j'irai en enfer car j'ai acheté la version remasterisée pour I-tunes) pour les 40 ans de l'album et pour me préparer à la tournée dont P m'a parlé et dont les vidéos au Mexique sont hallucinantes.


* Je voulais vous pondre une exégèse des paroles et un rapport analytique de mon ressenti à propos de cet album mythique, mais je suis tombé sur des textes déjà faits, ça m'a découragé !

Bref, un coucou à Speak of Floyd et aux membres du Floydstock !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mondeinsoumis.com
mdc

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Chronique d'un vynil : Animals   Mer 24 Mai - 0:56

pour moi Animals est The album des pink floyd

ou les 4 membres sont en osmoses sur les différents titres. alors qu'en vrai c'est plutôt tout l'inverse ! allez comprendre Charles

Roger s'installe comme un leader mais n'a pas encore ses excès de the wall... Chacun des 4 a son moment de gloire sur cet album.

le son correspond absolument à son époque "punk"  froid, brut, violent.  

Comme tous ce qui est au dessus de la musique consommable à grande échelle, l'album n'a pas eu une bonne critique. C'est ça qu'est bon !!!

Aucune concession commerciale n'est faite alors que dans tous les autres albums des floyd un ou 2 titres étaient ouvertement fait pour les radios et télévisions. la plus grosse blague est ping on the wing coupé en 2 ... alors que ça aurait pu être la bonne chanson pour les radios. (à écouter la version 8 pistes)

le meilleur de cet album, c'est qu'il se bonifie en vieillissant tellement les morceaux sont travaillés, variés, structurés et n'a pas le coté lassant des autres albums.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free Four

avatar

Messages : 8480
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 44
Localisation : Le Plessis Trévise

MessageSujet: Re: Chronique d'un vynil : Animals   Mer 24 Mai - 6:35

mdc a écrit:
pour moi Animals est The album des pink floyd

ou les 4 membres sont en osmoses sur les différents titres. alors qu'en vrai c'est plutôt tout l'inverse ! allez comprendre Charles

Roger s'installe comme un leader mais n'a pas encore ses excès de the wall... Chacun des 4 a son moment de gloire sur cet album.

le son correspond absolument à son époque "punk"  froid, brut, violent.  

Comme tous ce qui est au dessus de la musique consommable à grande échelle, l'album n'a pas eu une bonne critique. C'est ça qu'est bon !!!

Aucune concession commerciale n'est faite alors que dans tous les autres albums des floyd un ou 2 titres étaient ouvertement fait pour les radios et télévisions. la plus grosse blague est ping on the wing coupé en 2 ... alors que ça aurait pu être la bonne chanson pour les radios. (à écouter la version 8 pistes)

le meilleur de cet album, c'est qu'il se bonifie en vieillissant tellement les morceaux sont travaillés, variés, structurés et n'a pas le coté lassant des autres albums.

Je plussoie totalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique d'un vynil : Animals   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique d'un vynil : Animals
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» PINK FLOYD ANIMALS (Remaster)
» [Chronique] Lonewolf "The Dark Crusade"
» TOXIC HOLOCAUST Chronique de l'archéologue du métal ...
» Patrick Bonnifet "The Jojusong Project" 2010 (La Chronique)
» Chronique de films.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Speak of Floyd :: FORUMS PINK FLOYD :: Speak of Floyd-
Sauter vers: